• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Régionales : Philippe Saurel ne retire rien.“Si je faisais vraiment 7 % le PS ne se ferait pas tant de souci”

Philippe Saurel invité du 12/13 le 21 septembre 2015 / © F3 LR
Philippe Saurel invité du 12/13 le 21 septembre 2015 / © F3 LR

Les appels de l'ami Manuel Valls restent lettre morte Philippe Saurel invité de l'édition de midi l'a redit. " Moi je ne suis pas un parti. Que le parti socialiste fasse d'abord alliance avec les verts le PRG et les communistes".

Par Laurence Creusot

Le maire divers gauche de Montpellier n'en démord pas. Il ne retirera pas ses listes "citoyens du midi" aux prochaines régionales en dépit des appels du parti socialiste.

Je ne suis pas un parti. Que le parti socialiste fasse d'abord alliance avec les verts le PRG et les communistes.

Plus sévère il tacle la proposition du secrétaire du PS de lancer un referendum en octobre.
"On n'organise pas un référendum avec des petites mains baladeusessur les petits marchés de la région. La politique c'est sérieux".  Le maire divers gauche de Montpellier  critique la proposition de Jean-François Cambadélis de demander aux électeurs si ils souhaitent une union à gauche pour les élections régionales.

Si j'étais vraiment à 7 % dans les sondages ils ne se feraient pas tant de souci : fait remarquer Philippe Saurel.

Il ajoute que son premier défi est de constituer sa liste et que les choses sont compliquées d'autant que les institutions font barrage.

Réécoutez l'intégralité l'interview de Philippe Saurel

Philippe Saurel invité du 12/13
le maire divers gauche de Montpellier se maintient aux régionales

 

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus