20% de dons en plus : "un très bon résultat" pour les Restos du cœur dans l'Hérault malgré le manque de bénévoles

L'heure est au bilan pour les Restos du Cœur de l'Hérault, après la grande collecte du week-end dernier. Selon les premières estimations, l'association enregistre une hausse des dons de 20% par rapport à 2023.

Les Français ont fait parler leur générosité. Alors que la grande collecte des Restos du Coeur s'est tenue le week-end dernier, l'heure est maintenant au bilan pour les antennes locales. Et les chiffres sont bons : selon les premières estimations, l'antenne de l'Hérault enregistre une hausse des dons de 20%. Une tendance qui se vérifie aussi au niveau national.

"C'est un très bon résultat, se satisfait Alain Capillon, résident des Restos du cœur de l’Hérault. Tout le monde connaît nos difficultés financières, les gens ont répondu correctement à nos appels à la générosité." Les Restos du Coeur de l'Hérault comptent 150 tonnes de nourriture collectées sur le week-end.

Un manque de bénévoles 

Faute de bénévoles, les collectes n'ont été faites que dans 80 magasins du département, alors qu'une dizaine de plus étaient prévus. "On avait besoin de 900 bénévoles ponctuels par jour pour pouvoir fonctionner, explique Michel Berthomieu, responsable de la collecte départementale des Restos du Cœur. Si on avait été plus nombreux, on aurait eu une collecte encore plus importante."

Au siège de Vendargues, les produits d'hygiène et de nourriture vont maintenant être triés et reconditionnés, avant de pouvoir être donnés aux bénéficiaires. Cinquante bénévoles étaient sur le pont ce mercredi 6 mars 2024, afin de réceptionner les palettes et de commencer le tri.

"Combler des gens qui n'ont rien"

Les habitués côtoient les bénévoles ponctuels, venus en renfort pendant cette période de grande activité. "J'avais du temps, que je pouvais mettre à contribution pour aider les autres, alors je me suis lancé", témoigne Franck Cherif, bénévole d'un jour.

Je vois une équipe qui se donne à fond pour aider les autres, je trouve ça vraiment beau.

Franck Cherif, bénévole ponctuel aux Restos du coeur de l'Hérault

Claudine fait partie de cette équipe depuis sept ans. À Vendargues, elle cuisine des repas quotidiennement pour les personnes dans le besoin - l'antenne de l'Hérault étant la seule à proposer ce service en France. Pour celle qui se dit "effondrée devant la précarité qui augmente", cuisiner des repas lui permet de "combler des gens qui n'ont rien. On donne de notre temps, mais on le fait avec grand plaisir car c'est nécessaire."

Jusqu'à 250 repas par jour

Claudine et les autres bénévoles cuisinent à Vendargues entre 200 et 250 repas par jour, soit plus de 1 200 repas par semaine. Les 150 tonnes de nourriture récoltées le week-end dernier vont permettre de fournir trois semaines d'aide alimentaire aux personnes dans le besoin. Pour le reste, les Restos du Coeur de l'Hérault s'en remettent aux dons privés, qui représentent 71% de leurs revenus.

"On est sûrs d'aller jusqu'en mai, ensuite, c'est un peu l'aventure. Mais aux Restos, on est habitués à l'aventure !", sourit le président des Restos du cœur de l’Hérault. L'association n'exclut pas de devoir une nouvelle fois faire appel à la générosité des Français, si les ressources venaient encore à manquer.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité