"Cette édition 2023 est une invitation à la transe" : la musique mystique du Gnawa à l’honneur au Festival Arabesques

Plus sur le thème :

Du 5 au 17 septembre à Montpellier, Arabesques revient pour une nouvelle ode aux arts et à la culture du monde arabe. Entre chant, danse et artisanat, le festival montpelliérain, devenu incontournable, fera la part belle à l’énergie de la musique Gnawa. [Partenariat]

Ce mardi 5 septembre, Arabesques inaugure sa 18ème édition. Chaque année, depuis sa création en 2006 par l’association UNi’SONS, le festival est un véritable coup de projecteur sur les arts et la culture du monde arabe. À travers l’expression artistique notamment, musique, chant, artisanat mais aussi par le biais de tables-rondes et de projections, l’événement se veut tisseur de liens.

Mais cette année, il se pourrait bien que les liens ne suffisent pas à vous retenir sur terre lorsque vous serez propulsés dans les hautes sphères par la musique Gnawa...

"Les visiteurs du festival Arabesques sont prévenus : cette édition 2023 est une invitation à la transe" 

"Le Gnawa est avant tout une musique confrérique soufie, associée à un rituel de transe où le profane se mêle au sacré. Sous l’impulsion du maître (mâalem), le luth à trois cordes (guembri), les crotales métalliques (qraqeb) et les tambours (tbel) y accompagnent des paroles invoquant les ancêtres et les esprits. Une musique bien vivante !", explique le festival.

Remontant au XVIe siècle, perpétuée au Maroc par les descendants d’anciens esclaves venus d’Afrique subsaharienne, cette tradition est inscrite au patrimoine immatériel de l’Unesco depuis 2019.

Il faut avoir éprouvé, un jour, l’étourdissement physique, psychique et mystique d’une cérémonie gnawa pour appréhender la force de cette culture séculaire.

Festival Arabesques

"Des pointures du rock ou du jazz (Robert Plant et Jimmy Page, Bill Laswell, Randy Weston) s’y sont frottés. Surtout, au Maroc, les pratiquants se rajeunissent et le nombre de groupes accroît, sous l’influence notamment du Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira, fondé en 1997, au cours duquel des stars internationales et des groupes traditionnels se rencontrent devant des dizaines de milliers de spectateurs.", précise le festival.

Pour sa 18ème édition, Arabesques consacre une place prépondérante à cette musique puissante qui se vie comme une expérience. Maâlem Hamid El Kasri, concertiste, Karim Ziad, batteur, Torsten de Winkel, guitariste et auteur-compositeur, Mustapha Antari, percussionniste, et Mehdi Chaïb, saxophoniste présenteront leur dernière création issue de la résidence de l’édition 2023 du Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira. Une fusion éclectique, 100% groove qui promet d’être virtuose ! À voir samedi 9 septembre à 21h30 au Domaine d’O.

Le Gnawa au féminin

"Si la pratique de cet instrument sacré de la musique et de la culture Gnawa, un luth à trois cordes que l’on frappe, est autorisée pour les femmes dans le cadre privé de cérémonies et de rituels ésotériques, sa fonction musicale et publique est toujours une prérogative masculine.", informe le festival.

Mais c’est sans compter sur Asmâa Hamzaoui, désormais reconnue comme maâlem, et déterminée à changer la donne. Aux côtés de son groupe, exclusivement féminin Bnat Timbouktou, elle s’emparera de la scène du Théâtre Jean-Claude Carrière, samedi 9 septembre à 16h.

Ce concert est complété par une table-ronde passionnante sur la scène féminine incarnée par Asmâa Hamzaoui & Bnat Timbouctou et par la « rockeuse du désert », Hasna El Becharia, le même jour à partir de 18h.

On entendra également l’expression du Gnawa sous ses formes actuelles. De Majid Bekkas au duo Aziz Sahmaoui & Eric Longsworth, en passant par Gnawa Diffusion venu présenter son nouvel album.

En savoir plus sur la programmation

France 3 Occitanie est partenaire du Festival Arabesques.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité