Confinement : à Carnon, le gendarme a-t-il verbalisé cette poupée gonflable en plein bronzage sur la plage ?

Carnon (Hérault) - le gendarme et la poupée gonflable sur la plage - mai 2020. / © DR capture Facebook
Carnon (Hérault) - le gendarme et la poupée gonflable sur la plage - mai 2020. / © DR capture Facebook

L'image est insolite et la surprise du gendarme a dû être grande, quand il a découvert sur la plage vide de Carnon... une jeune femme en plein bain de soleil, étendue sur sa serviette sous un parasol. Une naïade... gonflable, en latex. Le canular est rigolo surtout en période de confinement.

Par Fabrice Dubault


Depuis le début du confinement, l'accès aux plages du Languedoc et du Roussillon est interdit... et cela devrait encore durer, au moins jusqu'au 2 juin.
Et attention, les gendarmes veillent au respect de la loi, ils sont même habilités à verbaliser les contrevenants.

Mais à Carnon, quartier balnéaire de la commune de Mauguio, aux portes de Montpellier, une femme a voulu braver l'arrêté préfectoral, ce week-end, sous le soleil et 27°C... sauf qu'un gendarme en patrouille et au regard aiguisé était là !

La beauté gonflable a-t-elle été verbalisée ? On ne le sait pas... Une chose est certaine, le gendarme lui ne s'est pas dégonflé, il est allé au contact, casque au vent ! Ces photos en attestent.

Les 2 clichés témoins de cette rencontre insolite font le buzz sur Facebook où Julien Rutyna a posté ce canular humoristique, dont il n'est pas l'auteur, ni même celui des photos.
 

Ces 2 photos ont fait rire et réagir les internautes... Et regardez les bien, car nous ne sommes pas à la veille de voir des serviettes et des baigneurs allongés sur la plage, même après le déconfinement.

Pourtant, 60 élus français, dont 8 députés d'Occitanie ont lancé une pétition pour demander la réouverture des plages, au moins pour les activités physiques et nautiques.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus