Coronavirus : 9 tests positifs parmi les résidents de la maison de retraite protestante de Montpellier

C'est une des structures locales qui avaient bien géré le Covid au printemps dernier. La maison de retraite protestante de Montpellier enregistre 4 nouveaux cas s'ajoutant aux 5 résidents positifs la semaine dernière. Pour l'instant tous asymptomatiques. 
Samedi dernier, tous les résidents et personnels ont été testés dans le parc de la maison de retraite protestante de Montpellier
Samedi dernier, tous les résidents et personnels ont été testés dans le parc de la maison de retraite protestante de Montpellier © MRP Montpellier
Etablissement reconfiné et visites interdites. Depuis le résultat du test pratiqué samedi 22 août sur l'ensemble des résidents comme sur le personnel, la Maison de retraite protestante (MRP) de Montpellier retient son souffle. Sur les 91 résidents, 5 ont d'abord été dépistés postifs au Covid19. Asymptomatiques heureusement pour l'instant. Et le nouveau test effectué vendredi dernier fait état de 4 nouveaux résidents positifs, asymptomatiques eux-aussi. Du coup, la MRP prévoit un test général chaque semaine tant qu'il y aura des nouveaux cas.

Nous avons joué la transparence. Dès les résultats, j'ai contacté les familles. A cet instant, les 5 résidents sont comme vous et moi, ils vont bien avec aucun signe du Covid.

Jacques Finielz, Directeur Maison de retraite protestante, après le 1er test général.

La maison de retraite protestante a contacté de nouveau les familles dès les résultats du second test. 4 résidents positifs en plus, mais à ce jour asymptomatiques. Bonne nouvelle en revanche, toujours aucun cas positif parmi le personnel, qui au moins ne culpabilise pas de la contagion mais se remobilise face au danger.

Reconfinement général de la Maison de retraite protestante

Les résidants en question sont confinés dans leur chambre pour trois semaines, ainsi que les autres personnes âgées identifiées proches du groupe pendant les repas. La MRP de Montpellier avait conservé, heureusement, une structure assez cloisonnée rassemblant à table les résidents par étage même après le déconfinement.
Les autres résidents sont à nouveau confinés par étage, pour au moins 14 jours. Une organisation qui avait permis à la maison de retraite protestante de garder un peu de vie et le moral des résidents pendant le confinement, tout en "sécurisant" au maximum contre la propagation du virus.  Un nouveau test général vendredi 28 août, "En espérant qu'il n'y ait pas d'autres dégâts" nous confiait le Directeur de la MRP après le résultat du premier test. Les 4 nouveaux cas positifs sont un coup dur.  Du coup, la Maison de retraite protestante de Montpellier va procéder à un test général, pour les résidents comme le personnel, toutes les semaines tant que de nouveaux cas se déclareront.
Pour l'ensemble du personnel de la MRP testé samedi, les tests du Covid 19 se sont révélés négatifs.
Pour l'ensemble du personnel de la MRP testé samedi, les tests du Covid 19 se sont révélés négatifs. © MRP Montpellier

Les visites, désormais interdites, à l'origine de la contagion

Depuis que les résultats sont tombés, les visites extérieures sont totalement interdites. Avec le déconfinement, elles étaient toujours "encadrées" avec port du masque obligatoire pour les visiteurs à l'intérieur de la MRP, et extérieures aussi souvent que possible (obligatoirement à l'extérieur depuis une semaine sauf pour les quelques résidents alités), grâce au grand parc autour de la maison de retraite. Malgré tout, c'est visiblement par les familles que le virus est entré dans l'établissement. 
 

Quand j'ai vu que le port du masque était parfois un peu fantaisiste parmi les familles, et comme les résidents avaient de nouveau le droit de sortir et que l'on sait que les voyages et les vacances ont été vecteurs de contagion, c'est pour ça que j'ai fait faire ce test général. Mais c'est vrai que c'était plutôt pour se rassurer avant la rentrée. Je suis tombé des nues quand les résultats sont arrivés, lundi dernier. 

Jacques Finielz, Directeur Maison de retraite protestante de Montpellier


L'équipe reprend les rendez-vous skype pour maintenir le lien entre les résidents et leurs familles.

La maison de retraite protestante de Montpellier "célèbre" par ces clips pendant le confinement

En avril, les résidents et le personnel de la MRP créaient le buzz avec leur clip "#restez chez vous"  sur l'air "Happy" de Pharrel Williams. Et ils remettaient ça à la fin du mois sur un air de "Motivés" pour rester confinés. 
Tout le personnel comme les résidents ont joué dans le clip "Confinés" sur l'air de "Motivés".
Tout le personnel comme les résidents ont joué dans le clip "Confinés" sur l'air de "Motivés". © MRP Montpellier
Les quelques 90 résidents de la maison de retraite protestante de Montpellier avaient retrouvé une vie presque normale avec le déconfinement progressif. Gageons que le moral d'acier de ces seniors et de leurs accompagnants leur permettra de passer le cap de cette nouvelle épreuve.
 

Reconfinement partiel des EPHAD de l'Hérault

Depuis la fin de semaine dernière, les visites sont de nouveau très limitées dans les EPHAD de l'Hérault. Sur rendez-vous, en présence d'un membre de l'établissement, avec tous les gestes barrières et pour maximum deux personnes. Il faut dire que le R zéro, indice du nombre de personnes infectées par une autre personne, est très alarmant dans le département, même si ce n'est pas le seul indice qui doit être pris en compte. Ce R zéro est actuellement à 73 dans l'Hérault ( et 15 dans le Gard) selon les derniers chiffres communiqués aux EPHAD par l'ARS, alors que l'on considère que l'épidémie se développe dès qu'il dépasse les 1,3%.


Pour l'instant fort heureusement, le nombre d'hospitalisations et encore plus de nouveaux décès restent à la marge. Signe, si ce n'est que le virus est moins virulent, qu'il reste rare chez les personnes à risques du département. 

Le dépistage un peu à la traîne

En revanche, d'après le recoupement de plusieurs informations, il semble que malgré la communication importante de l'Agence Régionale de Santé autour des tests qui se généralisent, le dépistage à grande échelle effectué par la Maison de retraite protestante de Montpellier semble aujourd'hui presque une exception. Son résultat prouve pourtant, hélas, son importance. Mais les EPHAD n'ont pas, dans l'ensemble, accès au dépistage pour tous les résidents. La plupart doivent se contenter du dépistage du personnel.  

Et de façon plus globale, de nombreux habitants de la région nous ont fait part de leurs difficultés à être testés dans des délais raisonnables, même lorsqu'ils devaient accompagner des personnes à risques ou lorsqu'un cas positif avait été déclaré dans leur entourage. Dans ce cas, le confinement par précaution est de rigueur, mais des tests rapides seraient les bienvenus. Certains laboratoires justifient cette attente (qui peut dépasser la semaine) par une pénurie des réactifs nécessaires aux tests Covid19.                                                                                                                                                           
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société génération senior