Couvre-feu étendu à 19 heures : à Montpellier, le soulagement pour les commerçants et les habitants

Le couvre-feu est étendu à 19 heures sur l'ensemble du territoire métropolitain à compter de ce samedi 20 mars, a annoncé le Premier ministre Jean Castex jeudi. La mesure, qui vise à s'adapter à l'heure d'été, est bien accueillie par les habitants et les commerçants de Montpellier. 

Dans sa conférence de presse jeudi, le Premier ministre Jean Castex a annoncé l'extension du couvre-feu à 19 heures en France métropolitaine à partir de ce samedi 20 mars. La mesure vise à s'accorder avec le rallongement des jours et le passage à l'heure d'été à partir de la semaine prochaine.

À Montpellier, la mesure est bien accueillie par les commerces et par les habitants. 

"Ca va nous faire beaucoup de bien", se réjouissent les commerçants

Aurélie Malaise a retrouvé le sourire. Contrainte de fermer à 18 heures depuis plusieurs semaines, cette caviste espère renouer avec une partie de sa clientèle et, de fait, pouvoir renflouer son tiroir-caisse.

Pour nous c'est chouette, ça nous rallonge d'une petite heure. De 18 heures à 20 heures, on fait habituellement 20 % de notre chiffre d'affaires.

Aurélie Malaise, caviste à Montpellier.

Pour ses clients, la mesure est également positive : plus besoin de courir pour aller faire les courses après le travail. "On a acheté, on est prêt, on va pouvoir fêter ça !", plaisante l'un d'entre eux. 

À quelques pas de là, Fabrice Mantelin, coiffeur depuis 22 ans, se fait un peu moins de cheveux blancs. Il est heureux d'offrir un moment de détente à sa clientèle sur une plage horaire plus large.

On coiffe surtout les étudiants, qui sont enfermés toute la journée. Pour eux, le seul moyen de décompresser et de se faire du bien, c'est d'aller chez le coiffeur et nous on est là pour répondre à cette demande. Une heure de plus, ça va nous faire beaucoup de bien.

Fabrice Mantelin, coiffeur à Montpellier.

"Une très bonne nouvelle" pour les habitants

Du côté des habitants de Montpellier, on commençait aussi à trouver le temps long, plus d'un an après le début de la crise sanitaire. Cet ajustement, qui coïncide avec l'arrivée du printemps ce 21 mars, semble donc faire l'unanimité. 

"Avec les cours, on rentre souvent vers 18 heures. Avoir une heure en plus pour s'aérer, c'est très bien avec les beaux jours", s'enthousiasme Anaëlle, une lycéenne.

Croisée sur les Rives du Lez en plein footing, Mathilde, étudiante, approuve.

Je pourrai avoir des journées un peu plus longues et moins stressantes !

Mathilde, étudiante montpelliéraine.

Pas de grand changement en revanche pour Angèle, qui a l'habitude de sortir son chien après 18 heures. "Mais ça reste quand même une très bonne nouvelle !", sourit-elle derrière son masque. 

Si l'heure du couvre-feu est repoussée plus tard en soirée, les règles restent quant à elles inchangées : il n'est pas possible de sortir de chez soi entre 19 heures et 6 heures sauf pour motif dérogatoire et, bien sûr, avec une attestation en poche

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité