Couvre-feu : dans l'Hérault, les communes de la Métropole de Montpellier ne sont pas les seules concernées

Le président de la République a annoncé le passage de la Métropole de Montpellier sous couvre-feu à partir de samedi 0h. Mais ce sont en fait 38 communes et non 31 qui sont concernées par cette décision. 

Le président de la République a annoncé le passage de la Métropole de Montpellier sous couvre-feu à partir de samedi 0h.
Le président de la République a annoncé le passage de la Métropole de Montpellier sous couvre-feu à partir de samedi 0h. © FTV
Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi soir un couvre-feu, fermeture des lieux publics et interdiction de circuler de 21h à 6h. Ces nouvelles mesures sont applicables en Ile-de-France et dans huit métropoles dont Toulouse et Montpellier à partir de samedi 0h et pour au moins quatre semaines.

Les 31 communes de la Métropole de Montpellier sont donc concernées mais elles ne sont pas les seules. En effet, le Préfet a décidé d'y intégrer les 7 communes qui étaient déjà aussi en alerte maximale depuis la semaine dernière: Saint-Gély-du-Fesc, Saint-Clément-de-Rivière, Teyran, Palavas-les-Flots, Saint-Aunès, Mauguio et Montarnaud. 
 
Un décret  rétablissant l’état d’urgence sanitaire a été adopté mercredi matin en Conseil des ministres. Ce régime permet d'encadrer certaines restrictions allant jusqu'au confinement.
Le gouvernement n'a le droit de prononcer un couvre-feu que pour quatre semaines, mais le gouvernement compte demander au Parlement de le prolonger jusqu'au 1er décembre, le portant donc à six semaines. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société