Covid-19 : à Montpellier, les commerçants du marché de Noël inquiets face à la 5e vague

Publié le
Écrit par Kevin Berg, Jean-Philippe Faure et Camila Giudice
Les allées du marché de Noël à Montpellier.
Les allées du marché de Noël à Montpellier. © France 3 Occitanie

Ils ont ouvert leurs chalets le 24 novembre dernier, mais les commerçants du marché de Noël espèrent pouvoir garder le rideau levé jusqu'au 26 décembre, date de fermeture officielle. Alors, tous guettent avec inquiétude la cinquième vague de covid.

Devant le marché de Noël de Montpellier, la file d’attente s’allonge. Les visiteurs doivent présenter leur pass sanitaire et porter un masque pour entrer. Mais à l’intérieur, derrière l’ambiance joyeuse des fêtes de fin d’année, plane l’ombre du Covid.

Car la cinquième vague inquiète. Les commerçants redoutent une fermeture anticipée du marché si de nouvelles restrictions sanitaires devaient être prises.

Une fermeture anticipée serait une "catastrophe"

"Si ça s’arrêtait prématurément ça serait la catastrophe, car pour rembourser tous les frais il faut faire un certain chiffre", confie Marion Muller. Cette commerçante montpelliéraine vend des bonnets et des chapeaux dans son chalet. Son emplacement lui coûte 2000 euros pour le mois.

Je croise les doigts pour qu’on aille jusqu’au bout, car ce sont surtout les derniers jours que l’on fait des bénéfices. 

Marion Muller, commerçante

Malgré tout, elle préfère rester positive : "Je pense que tout a été mis en œuvre pour que ça se passe bien : le pass sanitaire, le port du masque. Puis le marché est quand même en plein air."

Sans marché de Noël, pas de recettes jusqu'en été

Non loin de là, dans un autre chalet, Eric Gisdale propose aux flâneurs du vin chaud et autres boissons de Noël. Lui aussi préfère ne pas croire à une fermeture anticipée, mais il regarde avec appréhension ce qu’il se passe ailleurs. Certains marchés de Noël, en Allemagne notamment, ont dû baisser le rideau.

On est des saisonniers, on vit de ça. Ne pas faire un marché de Noël ça veut dire ne pas avoir de recettes jusqu’à l’été d’après, et encore si tout va bien. Depuis deux ans on est dans un rythme où on fait ce qu’on peut pour survivre.

Eric Gisdale, commerçant

Gérer les stocks de marchandise

Il s’inquiète aussi pour son stock de marchandises. Déjà payé, il espère bien pouvoir l’écouler afin de ne pas perdre d’argent. 

Montpellier doit garder son marché de Noël ouvert quoi qu’il arrive. C’est quelque chose d’important pour les gens, pour les commerçants, et pour le moral de tout le monde en fait.

Eric Gisdale, commerçant

Le marché de Noël de Montpellier doit se tenir jusqu’au 26 décembre.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.