Covid : l'invention d'une start-up de Montpellier pour respecter la chaîne du froid dans le transport du vaccin

Des millions de doses de vaccins anti-Covid sont actuellement acheminées partout dans le monde. Un défi pour les transporteurs qui doivent respecter la chaîne du froid. A Montpellier, une start-up a mis au point une technologie qui répond à cette problématique et son carnet de commandes explose.

Sacoche de transport du vaccin anti-Covid équipé du capteur de traçabilité de température de la start-up montpelliéraine Koovea
Sacoche de transport du vaccin anti-Covid équipé du capteur de traçabilité de température de la start-up montpelliéraine Koovea © François Jobard, France 3 Occitanie

Moins 70°C : c'est la température au-dessus de laquelle les vaccins anti-Covid de Pfizer/BioNTech et Moderna ne doivent surtout pas monter, sous peine de perte d'immunité et d'effets secondaires.
Dès lors, leur acheminement devient un véritable défi pour les transporteurs : comment s'assurer du respect de la chaîne du froid ? Le boîtier inventé par une start-up de Montpellier en 2019 le permet. Résultat : depuis plusieurs semaines, la société Koovea constate une forte hausse de ses commandes.

 Froid et humidité ont compliqué la conception du boîtier

Cet appareil mesure seulement quelques centimètres. Connecté et intelligent, il se glisse dans la sacoche de transport du vaccin et permet la traçabilité de la température des produits sensibles jusqu'à moins 200 degrés, grâce à un procédé innovant qui a donné du fil à retordre à Romain Penot, ingénieur électronique chez Koovea :

Les conditions de transport et de stockage du vaccin sont extrêmes : froid intense, humidité... L'électronique, les plastiques, la pile : tout le matériel souffre. On arrive pourtant à une autonomie de 3 à 5 ans malgré les très basses températures, mais ça a été l'une des plus grosses difficultés de la conception.

Romain Penot, ingénieur électronique chez Koovea

Application smartphone de traçage de température

Le vaccin contre le covid-19 devant être conservé à une température de moins 70 degrés, une tolérance de plus ou moins 10 degrés est acceptée. Au-delà, une alerte est automatiquement envoyée sur le téléphone du transporteur sur lequel s'affichent les températures de chaque conteneur frigorifique, afin de lui permettre d'agir pour conserver la viabilité du produit, comme l'explique Yohann Caboni, directeur et co-fondateur de Koovea :

On a développé tout un système avec des capteurs, des mots-clés, une interface informatique et une application qui permet d'avoir un suivi en temps réel de la température, des spécifications et de la localisation de tous les produits de santé type vaccins Covid.

Yohann Caboni, directeur et co-fondateur de Koovea

Activité en hausse de 10 à 20%

Chaque semaine, 500000 doses de vaccins sont acheminées en France. La cadence devrait s'accélérer à partir de février.

Dans ce contexte, la start-up montpelliéraine, qui a des clients dans le monde entier, a vu ces dernières semaines son activité augmenter de 10 à 20% et cette croissance devrait perdurer.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société économie innovation start-up entreprises vaccins - covid-19