Dans l'Hérault la grêle fait des dégâts sur le vignoble du Pic Saint-Loup

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Luxey

Il aura fallu moins d'un quart d'heure ce vendredi matin pour que des grêlons d'un à deux centimètres fassent de gros dégâts sur les vignobles réputés du Pic Saint-Loup et de l'IGP Pays d'Oc, à l'est de l'Hérault. Sur certaines parcelles, les pertes vont de 60% à 80%.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Il était environ 10 heures ce vendredi lorsqu'un orage de grêle, violent mais bref, s'est abattu sur les vignobles du Pic Saint-Loup et de l'est de l'Hérault. Les dégâts faits par ces grêlons d'un à 2 centimètres sont en cours d'évaluation, mais ils sont importants.

La zone la plus touchée est celle située au-dessus de Saint-Mathieu-de-Tréviers, vers Corconne (Gard) et Valflaunès. Plus à l'est, autour de Saint-Geniès-des-Mourgues et Le Crès, 60 à 80% de certaines parcelles sont détruits.

Dégâts en cours d'évaluation

Le recensement est en cours. "On va faire un premier point ce soir mais on y verra plus clair lundi", déclare Jérôme Despey.

Le président de la chambre d'agriculture de l'Hérault et secrétaire général de la FNSEA a lui-même été touché sur son domaine de Saint-Geniès-des-Mourgues :

Sur mon exploitation, 5 hectares sont touchés à 80% et sur 13 autres, les pertes sont estimées entre 10 et 30%. Ce qui est rare, c'est la multiplication de ces orages de grêle dans toute la France depuis Pentecôte. C'est dû à ces températures très chaudes qu'on a connues ces dernières semaines.

Jérôme Despey, président de la chambre d'agriculture de l'Hérault et secrétaire général de la FNSEA

Se préparer au changement climatique

Mais Jérôme Despey ne se veut pas fataliste pour les années à venir : "nous avons beaucoup de réflexions autour de l'impact du changement climatique. Nous travaillons avec le ministère de l'Agriculture sur un meilleur système assuranciel et d'autres mécanismes, comme des réserves de vin les bonnes années, qu'on pourrait déployer en cas d'aléa".

En attendant, cette année, les conséquences économiques s'annoncent importantes sur ces vignobles à forte valeur ajoutée de l'appellation Pic Saint-Loup et de l'IGP (Indication Géographique Protégée) Pays d'Oc.