"Dédé avait l’air bien décontracté" : sous cocaïne et méthamphétamine, un conducteur de VTC interpellé devant l'aéroport de Montpellier

Après "Martine à la mer", voici "Dédé positif aux stupéfiants". Les gendarmes de l'Hérault font référence au célèbre album pour dénoncer, avec une pointe d'humour et d'agacement, la consommation de drogues d'un chauffeur de VTC à l'aéroport de Montpellier.

Il attendait des clients sur la voie publique aux abords de l'aéroport de Montpellier, dans l'Hérault. Le conducteur d'un VTC, contrôlé par les gendarmes de la brigade de Lodève, a été testé positif à la cocaïne et la méthamphétamine.

C'est son comportement "étonnamment décontracté" qui met la puce à l'oreille des militaires. Ils s'interrogent : le chauffeur aurait-il passé "des vacances qui ont été reposantes ?" Ou aurait-il été "aidé par la consommation d’un produit stupéfiant juste avant de prendre le volant ?"

Un test de dépistage met fin au doute : l'homme est positif à la cocaïne et la méthamphétamine. En perquisitionnant sa voiture, les gendarmes trouvent également un gramme de cocaïne. Le contrevenant s’est vu retirer le permis sur-le-champ, sa voiture a été mise en fourrière administrative et il sera "convoqué ultérieurement pour la suite de la procédure"

Les gendarmes dénoncent régulièrement les comportements dangereux par l'intermédiaire de leur personnage phare "Dédé, le dé-linquant". Cette fois; Dédé est "positif aux stupéfiants". "Dédé, n’a pas encore trouvé le droit chemin !" concluent les militaires.