• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Elections municipales à Montpellier : Virginie Rozière ne s'interdit rien

Virginie Rozière va-t-elle s'intéresser à l'élection municipale à Montpellier ? "Je ne m'interdis rien. Comme je me retrouve plus libre, je vais regarder cela de plus près."
Virginie Rozière va-t-elle s'intéresser à l'élection municipale à Montpellier ? "Je ne m'interdis rien. Comme je me retrouve plus libre, je vais regarder cela de plus près."

La députée sortante Virginie Rozière quitte la liste "PS-Place Publique" aux élections européennes. Va-t-elle alors s'intéresser aux élections municipales à Montpellier ? "Je ne m'interdis rien. Comme je me retrouve plus libre, je vais regarder cela de plus près."

Par Olivier Le Creurer

Virginie Rozière, députée européenne sortante claque la porte de la liste Place Publique. Elle devait figurer en position non-éligible, à la 10e place. La Montpelliéraine s'en est expliquée mercredi 1er mai dans le journal télévisé de France 3 Languedoc-Roussillon.  "La semaine dernière, nous avions un accord avec Raphaël Glucksmann et Olivier Faure (PS). D'ailleurs, notre logo des Radicaux de gauche est apparu sur la liste Envie d'Europe. Alors, j'ai commencé ma campagne: j'étais jeudi à Montpellier et vendredi dans le Gard."

Pressions du patron du groupe La Dépêche


Olivier Faure lui envoie alors un message. "Il me dit que Jean-Michel Baylet  n'est plus d'accord pour que les Radicaux de gauche apparaissent sur la liste Envie d'Europe et qu'il faut qu'on se range sous la bannière PRG. Donc tout cela suite aux pressions du patron du groupe La Dépêche. Dans ces conditions, nous avons préféré nous retirer de cette liste. 

Je suis soulagée de ne pas me retrouver embarquer sur une liste qui ne correspond pas à mes valeurs


Je constate que Raphaël Glucksmann affiche en premier objectif de défendre les citoyens contre les lobbys à Bruxelles. A la première pression locale, il change la composition de sa liste. Je suis soulagée de ne pas me retrouver embarquée sur une liste qui ne correspond pas à mes valeurs."

Nous avons toujours dit que les Radicaux de gauche de l'Hérault joueraient un rôle dans les municipales, y compris à Montpellier


Va-t-elle alors s'intéresser aux élections municipales à Montpellier ? "Je ne m'interdis rien. Nous avons toujours dit que les radicaux de gauche de l'Hérault joueraient un rôle dans les municipales, y compris à Montpellier et comme je me retrouve plus libre, je vais regarder cela de plus près."
 

Sur le même sujet

Lagune de Thau : une navette fluviale pour faire la traversée de Sète à Balaruc

Les + Lus