Football : jet de pétard sur le gardien de Clermont, le MHSC connaîtra sa sanction ce mercredi

Après le jet de pétard d'un supporter montpelliérain sur le gardien de Clermont-Ferrand, le 8 octobre dernier, le MHSC va connaître sa sanction. La Ligue professionnelle de football rend sa décision ce mercredi.

Match perdu ? Donné à rejouer ? Retrait de points ? Ce mercredi 24 octobre, le MHSC va savoir à quelle sauce il sera mangé.

Après une dernière audition des représentants du club montpelliérain à 18h, la commission de discipline de la Ligue de football professionnelle (LFP) rendra son verdict à la suite du jet de pétard du 8 octobre.

Un MHSC écœuré

Ce soir-là, alors que Montpellier menait 4 à 2 contre Clermont, un supporter du MHSC jette un pétard au pied du gardien auvergnat Mory Diaw. Choqué, l'international sénégalais sort sur une civière et l'arbitre  interrompt la rencontre à la 91e minute.

Le président du MHSC Laurent Nicollin a immédiatement exprimé son "écœurement" pour ce geste en conférence de presse. Ce qui n'empêchera pas la sanction du club, responsable de la sécurité dans l'enceinte du stade de la Mosson.

Plusieurs sanctions possibles

Difficile, en revanche, de se prononcer sur la nature du verdict car des cas similaires ont été jugés différemment par le passé.

Le 12 juin, après l'agression de l'attaquant de Rodez par un supporter, Bordeaux est désigné perdant sur tapis vert et manque ainsi la montée en Ligue 1.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Boby (@morydiaw_40)

À titre d'exemple contraire, la rencontre OM-OL avait été rejouée en 2022, quand, quelques mois plus tôt, un supporter lyonnais jetait une bouteille sur Dimitri Payet.

L'auteur présumé jugé en novembre

Alors que les stades de foot français connaissent une recrudescence des violences ces dernières années, le volet judiciaire de l'affaire Clermont-Montpellier se terminera le 16 novembre.

Ce jour-là, l'auteur présumé du jet de pétard sera jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Montpellier. Les deux clubs de L1 ont porté plainte contre lui.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité