Fusillade à Montpellier : les membres du commando devraient être présentés au parquet vendredi, leur garde à vue se poursuit

Deux jours après la mort d’un homme de 20 ans, abattu près de la mairie de Montpellier, la garde à vue des membres du commando soupçonnés d’être à l’origine de la fusillade se poursuit. Ils pourraient être présentés au parquet ce vendredi 6 janvier.

La victime, un jeune homme originaire de Cavaillon dans le Vaucluse, était le gérant du bar à chicha "L'Empire". Il a été abattu par un "commando de quatre hommes, très jeunes, une vingtaine d’années, plutôt spécialisés dans le transport de fonds et de stupéfiants", précise une source proche de l’enquête. Contrairement à des informations diffusées précédemment, il n’y a eu qu’une seule victime mercredi, décédée, pas de blessé : "La victime est morte de ses blessures peu de temps après la fusillade."

Deux enquêtes ouvertes

L’action a été "extrêmement rapide et violente, et grâce à l’hyper professionnalisme de la police judiciaire, les auteurs ont pu être interpellés après avoir brûlé la voiture avec laquelle ils avaient commis l’irréparable dans un autre véhicule dans lequel tout l’armement a été découvert", affirme une source policière.

Les perquisitions ont été très fructueuses, poursuit cette source : "Plus de 100 kilos d’herbe de cannabis et quatre kilos de cocaïne." Deux enquêtes ont été diligentées, l’une pour assassinat commis en bande organisée, et l’autre pour trafic de stupéfiants. Les membres du commando étaient surveillés dans le cadre de cette dernière. 

Deux enquêtes ont été diligentées, l’une pour assassinat commis en bande organisée, et l’autre pour trafic de stupéfiants. Les membres du commando étaient surveillés dans le cadre de cette dernière. Les perquisitions réalisées par les autorités ont été "très fructueuses", poursuit cette source. Quatre personnes sont en garde à vue pour cet assassinat. Une cinquième personne a été interpellée et interrogée dans le cadre de l'enquête sur le trafic de drogue. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité