• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hérault : coup de mer sur les paillotes

Paillote du Grand Travers (Hérault) subissant un coup de mer / © Nicolas Chatail, France 3 Occitanie
Paillote du Grand Travers (Hérault) subissant un coup de mer / © Nicolas Chatail, France 3 Occitanie

Depuis 6 jours, les paillotes du bord de mer de l'Hérault sont soumises à un fort coup de mer. La houle et le vent violent ont rétréci le trait de côte, menaçant la structure de certains de ces restaurants de plage. Au final : quelques réparations et beaucoup d'angoisse pour leurs propriétaires.

Par Valérie Luxey

Un vent marin soufflant à plus de 80 kilomètres/heure et la mer qui monte inexorablement : au Grand Travers, à Carnon (commune de Mauguio), depuis le 20 avril, les propriétaires d'établissements de plage vivent dans l'angoisse de voir l'eau emporter leurs paillotes. Heureusement, les dégâts sont restés limités et le mauvais temps semble derrière eux.


Salle inondée, cuves cassées


La nuit du mercredi 24 au jeudi 25 avril 2019 a sans doute été la plus stressante. L'un des gérants raconte que l'eau est passée sous sa paillote, installée sur pilotis, mais aussi par-dessus le plancher. Elle a pénétré jusqu'au fond de la salle : des cuves ont été cassées et ont dû être changées. Henri Zahonero nous a fait le récit de ces heures d'anxiété :
 

La mer montait sur les marches, ça claquait, ça faisait peur ! On est restés là jusqu'à 2 heures du matin. On n'aurait rien pu faire, mais au moins on était là.


Protections dérisoires


Devant la hausse du niveau de l'eau, certains n'ont pas hésité à déposer des sacs de sable devant leurs établissements. D'autres ont monté de petites digues de sable. Autant d'initiative qui semblent dérisoire fac à la violence du coup de mer. A tel point que plusieurs patrons de paillotes n'ont pas souhaité s'exprimer.


Certains plus touchés que d'autres


Un peu plus loin, sur la plage de Villeneuve-lès-Maguelone, un autre restaurant de plage a été épargné : l'eau s'est arrêtée aux escaliers de bois et la clientèle a pu continuee d'être accueillie, après la prise de quelques précautions, comme l'explique Frédéric Château, le responsable :
 

La préfecture n'a pas prévu pour l'instant de fermeture, mais on a tout de même fait vérifier que la structure tenait bien et qu'il n'y avait pas de souci.


Remontage en cours


Du côté de Sète, c'est Le Cabanon de la Plage qui a été le plus touché, lundi 22 avril, après seulement 2 jours d'ouverture, car ces structures sont démontées chaque automne et remontées chaque printemps afin de respecter la loi Littoral. La paillote, entièrement inondée, a dû être démontée et est en cours de remontage. Elle devrait rouvrir d'ici deux semaines au maximum.


Beau temps enfin en vue


Le beau temps est à présent revenu et devrait s'installer pour le weekend. De quoi redonner le sourire à ces professionnels, après 6 jours de galère. Voici le reportage de Jérôme Gaussen et Nicolas Chatail.
 
Coup de mer sur les paillotes de l'Hérault
Sur le littoral héraultais, les plages ont essuyé un fort coup de vent et une houle d'ampleur en cette fin avril 2019. Si les dégâts sont limités, les paillotes, dont certaines sont encore en construction, ont dû se protéger. Quelques unes devront réparer avant de rouvrir. Avec Henri Zahonero, patron d'une plage privée et Frédéric Château, responsable d'une plage privée. - France 3 Occitanie - Jérôme Gaussen, Nicolas Chatail


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Mende : lever de soleil musical sur le causse lozérien... avec panorama et à la fraîche

Les + Lus