Hérault : des vêtements anti-UV pour prévenir au mieux des cancers de la peau

Publié le Mis à jour le
Écrit par Joane Mériot .

Le soleil est responsable de la majorité des cancers de la peau. Pour prévenir la maladie dès le plus jeune âge, une entreprise héraultaise mise sur les maillots anti-UV pour remplacer la crème solaire trop souvent mal utilisée.

Chaque année on dénombre 10 000 nouveaux cas de plus. Et la majorité de ceux-ci est dû à une trop forte exposition au soleil. Pour prévenir la maladie dès le plus jeune âge, une entreprise de Verargues, dans l’Hérault mise sur les maillots anti-UV, des maillots qui bloquent les rayons du soleil grâce à un tissu spécial.



"Le tissage ultra serré des fibres va bloquer les UVA et les UVB. Les vêtements que nous vendons sont certifiés UPF 50+, c’est la plus haute certification."



La peau des enfants est fragile, et va garder toute la vie en mémoire les excès de soleil.



Résultat : les cancers de la peau ont triplé en 30 ans, malgré la crème solaire, qu'on n'utilise en fait jamais correctement. Alors pour les dermatologues, ces protections sont une bonne alternative :



"La crème va être réservée au visage, aux zones découvertes et on va privilégier des protections vestimentaires pour le corps."



Utilisés depuis longtemps en Australie, ces maillots de bain commencent à arriver en France. Une petite révolution.



Aujourd’hui, comme plusieurs marques surfent sur la vague, vérifiez bien que ces maillots ont la certification UPF 50, et consommez le soleil avec modération.



Le reportage d'Anne Sophie Mandrou et Valérie Banabéra



durée de la vidéo: 01 min 57
Le soleil est responsable de la majorité des cancers de la peau. Pour prévenir la maladie dès le plus jeune âge une entreprise héraultaise mise sur les maillots anti-UV pour remplacer la crème solaire trop souvent mal utilisée. ©France 3 LR

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité