Législatives 2024. "Pas question qu'on annule la fête !" : ces traditions locales très prisées bousculées par les élections

durée de la vidéo : 00h01mn32s
Alors que le second tour des élections législatives anticipées tombe le 7 juillet prochain, certaines communes sont obligées de repousser les congés des agents et de trouver des assesseurs, comme à Saint-Jean-de-Védas, au sud-ouest de Montpellier, dans l'Hérault, où la bonne volonté de chacun est indispensable. ©BERHAULT Dorothée / LE TEURNIER Yannick / France 3 Languedoc-Roussillon

Alors que le second tour des élections législatives anticipées tombe le 7 juillet prochain, certaines municipalités sont obligées de repousser les congés des agents et de trouver des assesseurs. Dans cette commune de l'Hérault, le calendrier électoral bouscule aussi l'organisation de la fête annuelle.

Après les difficultés déjà rencontrées lors des dernières élections européennes, l'histoire se répète à Saint-Jean-de-Védas dans l'Hérault. La commune de 14 000 habitants peine à recruter des assesseurs pour les élections législatives anticipées, dont le premier tour est prévu ce week-end, dimanche 30 juin (8h-18h).

Face à l'annonce surprise de dissolution de l'Assemblée nationale le 9 juin dernier, l'équipe municipale est sur tous les fronts pour installer dix bureaux de vote. Mais le plus dur reste de recruter des assesseurs pour le second tour, le 7 juillet, jour des départs en vacances.

Heureusement, la municipalité a plus d'un tour dans son sac. "Nous avons l'Heure civique, un dispositif mis en place par la mairie pour ceux qui veulent s'engager, ainsi que le conseil des sages, composé de personnes retraitées qui veulent s'engager pour aider bénévolement", relativise Benjamin Le Bleuec, employé au Service municipal en charge des élections.

Le plus simple aurait bien sûr été d'annuler la fête locale, mais nous avons réussi à trouver un compromis.

Véronique Fabry, 1ère adjointe à la mairie de Saint-Jean-de-Védas

Un calendrier bousculé certes, mais pas au point d'annuler la sacro-sainte fête locale tant attendue le 1er week-end de juillet, du 5 au 7. Là encore, le comité des fêtes a dû s'adapter. "Pour eux qui travaillent dessus depuis un moment et qui ont réservé les orchestres l'année dernière, c'est compliqué, explique Véronique Fabry, 1ère adjointe à la mairie. Surtout que c'est l'attente des Védasiens, beaucoup craignaient qu'on annule la fête, mais qu'ils se rassurent puisqu'on va la maintenir !"

En raison du second tour des élections, le dimanche 7 juillet, la fête sera donc délocalisée aux arènes, sans concert, et jusqu'à 20h maximum. Au programme, concours de pétanque, animations, soirée mousse, orchestre, DJ...

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité