Montpellier : après le Fise, la soirée dégénère, la piscine olympique envahie par 150 personnes

Publié le

Samedi 28 mai, après la finale du BMX sur la place de la mairie, la soirée du Fise a pris un tout autre tournant. Dégradation, occupation de la piscine olympique à Antigone, lampadaires cassés... les forces de polices sont intervenues.

Samedi 28 mai au soir, la finale de BMX bat son plein sur la place de la mairie. La musique et l'ambiance sont au rendez-vous. Or l'ambiance s'est dégradée aux alentours de deux heures du matin.

Le commissaire Dewas, en charge de l'affaire, détaille :"Hier soir se sont passées plus de deux heures d'affront jusqu'à cinq heures du matin. Nous avons fait face à des violences urbaines organisées par des grappes d'individus masculins et alcoolisés."

La piscine envahie

En marge du festival des sports extrêmes, 150 personnes se sont emparées de la piscine olympique à Antigone.

Ils ont cassé une porte latérale de la piscine, ont eu accès au bassin et y ont balancé du matériel, des mannequins de sauvetage et réalisé des tags sur les murs.

Commissaire Dewas

Les forces de l'ordre sont intervenues pour procéder à une évacuation après quinze minutes d'occupation des lieux. Près de 400 personnes les attendaient devant le bâtiment. La fête prend alors une toute autre tournure, à base de jets de bouteilles en verre et de grenades lacrymogènes.

Aucun individu n'a été interpellé, le signalement des auteurs des violences urbaines étaient difficilement identifiables. "Ils étaient principalement des hommes, torse nus, au visage dissimulé et portant un short noir" explique le commissaire Dewas.

Les forces de l'ordre restent alertes mais confiantes pour ce soir : les festivités du Fise se termineront plus tôt que hier et seraient alors moins propices aux débordements.