• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : évacuation du squatt du Royal par les forces de l'ordre

Les forces de l'ordre sont intervenues ce matin pour déloger le squatteurs du Royal, à Montpellier. L'ancien cinéma étai occupé depuis fin avril par des militants anarchistes qui souhaitaient créer une maison du peuple avec des Gilets jaunes. / © O. Boisson
Les forces de l'ordre sont intervenues ce matin pour déloger le squatteurs du Royal, à Montpellier. L'ancien cinéma étai occupé depuis fin avril par des militants anarchistes qui souhaitaient créer une maison du peuple avec des Gilets jaunes. / © O. Boisson

Les forces de l'ordre sont intervenues ce matin pour déloger le squatteurs du Royal, à Montpellier. L'ancien cinéma était occupé depuis fin avril par des militants anarchistes qui souhaitaient créer une maison du peuple avec des Gilets jaunes.

Par Olivier Le Creurer

L'évacuation de l'ancien cinéma Royal s'est déroulée ce mercredi à partir de 6h.  Huit camions de CRS étaient sur place mais ce sont les policiers de la Sécurité publique de Montpellier qui sont intervenus pour déloger la dizaine de squatteurs présents à cette heure de la matinée rue Boussairolles.

L'ancien cinéma était occupé depuis fin avril par des militants anarchistes qui souhaitaient créer une maison du peuple avec des Gilets jaunes.

Lors de l'audience devant le tribunal de grande instance, le 14 mai, les défenseurs des occupants illégaux avaient développé des arguments en faveur d'une occupation temporaire du lieu, laissé selon eux, à l'abandon depuis plusieurs années par sa propriétaire. Objectif affiché : créer des logements et surtout un lieu culturel et de débat avec les Gilets jaunes notamment.

La propriétaire des lieux qui souhaite vendre son bien à un promoteur pour un projet de résidence de standing. Pour les juges, les éléments fournis au dossier ne suffisaient pas pour constituer le droit au logement des occupants. Ils avaient alors tranché et prononcé l'expulsion des occupants de l'ancien cinéma.

Le Royal a déjà été occupé pendant 9 mois en 2016 et 2017, avant une expulsion musclée des squatteurs qui avaient transformé le cinéma inoccupé en lieu culturel gratuit, avec débats, concerts ...

A lire aussi

Sur le même sujet

Hérault : l'école de Montblanc près de Béziers occupée par des parents d'élèves

Les + Lus