Montpellier : la Nuit du Droit au palais de justice pour la première fois le 4 octobre

Publié le
Écrit par Fabrice Dubault et Sébastien Banus

A l’occasion de l’anniversaire de la Constitution de 1958, la soirée du 4 octobre sera consacrée à la Nuit du Droit. Une première à Montpellier. Il s’agit de rendre plus accessible aux citoyens cette matière qui régit tous les aspects de la vie des Français.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Créée en 2017, à l’initiative de Laurent Fabius, le président du Conseil Constitutionnel, la Nuit du Droit aura lieu pour la première fois dans le cadre prestigieux de la Cour d’Appel de Montpellier. Elle se déroulera le 4 octobre de 18h à 22h, sur réservation.

Avocats et magistrats dans l'arène pour un tribunal-miroir

Août 1857, devant la 6ème chambre correctionnelle de la Seine s’ouvre le procès des «Fleurs du Mal». Charles Baudelaire et ses éditeurs sont poursuivis pour «délit d’outrage à la morale publique et aux bonnes mœurs», en raison de «passages ou expressions obscènes et immorales».

Le procureur Ernest Pinard, qui quelques mois plus tôt avait poursuivi Gustave Flaubert pour son œuvre «Madame Bovary», porte l’accusation. Face à lui, l’avocat Maitre Chaix d’Este d’Ange plaide l’indépendance de l’artiste et la beauté de l’œuvre, en vain.

165 ans après, les participants à la prochaine Nuit du Droit pourront revivre le réquisitoire du procureur Pinard et la plaidoirie de Me Chaix d’Este d’Ange, devant la Cour d’assises de Montpellier.

Et pour l’occasion, les avocats et les magistrats montpelliérains échangeront leurs robes. L’ancien président des Assises de l’Hérault, le haut magistrat Régis Cayrol enfilera par exemple celle de l’avocat de Baudelaire. Face à lui, le doyen de l’Ordre des avocats, Gérard Christol, incarnera le procureur Pinard.

Procès historiques et liberté d'expression

Au-delà du côté cocasse de ce casting de luxe, à l’envers, la soirée a pour ambition de rendre plus accessible le droit aux citoyens à travers ces saynètes qui reviendront sur trois grands procès historiques qui ont marqué la liberté d’expression en France : celui des "Fleurs du mal" donc, celui des caricatures de Mahomet publiées dans Charlie Hebdo et enfin celui du rappeur Orelsan accusé de sexisme pour son premier album.

Procès judiciaires et administratifs fictifs joués par des ténors du barreau et des magistrats d'Occitanie, lectures théâtralisées de textes, exposition «les grands combats des avocats» et «les avocates, l’accès des femmes au barreau» et enfin ateliers de découvertes des métiers du droit, la Nuit du Droit 2022 est ouverte au public de 18h à 22h, le 4 octobre prochain.

Elle sera animée par des professionnels du droit et des étudiants de la faculté de droit de Montpellier.

Attention, les places sont limitées à 600 visiteurs.

Pour participer à l’un des deux créneaux disponibles, de 18h à 20h ou de 20h à 22h, il faut s’inscrire par internet, à l’adresse https://my.weezevent.com/nuit-du-droit-2022 ou par téléphone auprès de l’office du tourisme de Montpellier Méditerranée au 04 67 60 60 60, seulement du 25 au 30 septembre inclus.

La soirée est organisée par l’ensemble des acteurs du droit à Montpellier : la Cour d’Appel, le tribunal administratif, le tribunal judiciaire, l’Ordre des avocats de Montpellier, la faculté de droit et de sciences politiques de Montpellier, la chambre départementale des notaires, la chambre régionale des commissaires de justice près de la Cour d’Appel de Montpellier et le centre d’accès au droit de l’Hérault.

D’autres événements auront lieu en Occitanie, notamment à Toulouse, Castres, Foix, Rodez, Narbonne, Nîmes et Alès.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité