• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

VIDEO - Montpellier : des policiers vêtus de gilets jaunes ont interpellé des casseurs samedi

Les forces de Police ont interpellé 20 personnes samedi 23 mars à Montpellier en marge de l'acte 19 des " Gilets Jaunes." / © Francis Simoes - France 2
Les forces de Police ont interpellé 20 personnes samedi 23 mars à Montpellier en marge de l'acte 19 des " Gilets Jaunes." / © Francis Simoes - France 2

Une vidéo captée par une équipe de France Télévisions samedi 23 mars 2019  lors de l'acte 19 des " gilets jaunes" à Montpellier fait débat. On y voit plusieurs hommes portant un gilet jaune interpeller un individu qui semble être un casseur. 

Par Clément Barbet


La scène se déroule samedi 23 mars 2019, sur la place de la Comédie à Montpellier. C'est la fin d'après-midi, depuis 15h30 la situation est tendue depuis la fin de la manifestation de l'acte 19 des " gilets jaunes". 

Sur des images tournées par un journaliste de France 2, on voit trois hommes vêtus d'un gilet jaune interpeller une personne habillée en noir et plaquée au sol. 

Entouré de CRS, un de ces hommes est même muni d’un baton télescopique dans la main droite.  

Puis la  caméra se tourne et on voit une autre personne au sol, vêtue d’un t-shirt rouge et coiffé d’un gilet jaune, qui va se relever après le signal d’un policier.

Ensuite, un autre policier armé demande à la caméra de s’éloigner,  puis on retrouve la personne au T-shirt rouge en train de visiblement passer les menottes ou un autre dispositif à la personne à terre.

Regardez la vidéo dans son intégralité : 
 
Montpellier : des policiers vêtus de gilets jaunes ont interpellé des casseurs samedi
Une vidéo captée par une équipe de France Télévisions samedi 23 mars 2019  lors de l'acte 19 des " gilets jaunes" à Montpellier fait débat. On y voit plusieurs hommes portant un gilet jaune interpeller un individu qui semble être un casseur. Images de Francis SIMOES pour France 2
 

Pas d'obligation de porter le brassard 


Contactés par téléphone, les services de la direction départementale de la sécurité publique de l'Hérault, ne souhaitent pas s'exprimer sur le sujet. Mais ils confirment que comme dans d'autres manifestations, des policiers en civil étaient présents pour s'infiltrer auprès des casseurs sans porter de brassard. 

De plus, ils ajoutent qu'en vertu de l'article 73 du code de procédure pénale, tous les citoyens peuvent interpeller un délinquant dans le cadre du flagrant délit, et le conduire devant la Police. 

  "dans les cas de crime flagrant ou de délit flagrant puni d'une peine d'emprisonnement, toute personne a qualité pour en appréhender l'auteur et le conduire devant l'Officier de Police Judiciaire le plus proche" article 73, code de procédure pénale. 



Sur cette vidéo publiée sur Twitter on peut voir la suite de cette interpellation, depuis le balcon des bureaux de nos confrères de La Gazette de Montpellier : 

 

Des policiers de Montpellier confirment qu'ils ne s'agit pas de "gilets jaunes" 


Cependant, des sources policières internes au commissariat de Montpellier ont confirmé à France 3 Languedoc-Roussillon que les personnes portant des gilets jaunes sur la vidéo sont bien des policiers. 


C'était la première fois samedi 23 mars, que cette technique était utilisée à Montpellier. Et elle a fait ses preuves selon un fonctionnaire de Police : " On a pu s'infiltrer auprès des casseurs, discuter avec eux et ensuite interpeller les fauteurs de troubles."
 

Selon nos informations, la personne interpellée samedi dont le visage est masqué sur les images devait être jugée ce lundi 25 mars en comparution immédiate. 

Sur le même sujet

Montpellier : le sénateur LREM Robert Navarro définitivement condamné pour abus de confiance

Les + Lus