L'enquête de police ouverte par le parquet de Montpellier hier soir, mercredi 14 décembre, après la mort du jeune Aymen, avance rapidement. Le drame a eu lieu avenue de Barcelone, en marge du match de la demi-finale de la Coupe du Monde 2022, France-Maroc.

Aymen, 14 ans, a été mortellement fauché par une voiture secteur de La Paillade à Montpellier mercredi soir à 22h35, au terme de la rencontre opposant la France et le Maroc en demi-finale de la Coupe du monde 2022.

Suite au drame, la préfecture de l'Hérault a publié ses premières informations dans la nuit de mercredi à jeudi, dans un communiqué indiquant que "l'enquête progresse rapidement sous la direction du parquet". Le véhicule du chauffard avait été retrouvé "à quelques mètres de l'accident et placé sous séquestre".

Ce matin, jeudi 15 décembre, le parquet de Montpellier faisait le point sur la situation "de nombreuses investigations et examens techniques sont en cours pour retrouver l’auteur des faits"

Le suspect identifié

Grâce à de nombreux témoignages, aux véhicules et différents éléments parfois contradictoires, l'auteur des faits est désormais identifié. Il semblerait qu'il soit connu du quartier de La Paillade, cependant, aucune information supplémentaire n'a été donnée, afin de ne pas entraver le bon déroulement de l'enquête.

Son acte pourrait résulter d'un mouvement de panique alors qu'il se trouvait encerclé de supporters, ce qui n'excuserait en rien ses agissements et sa fuite, supposent les services de police. Son interpellation devrait intervenir dans les jours à venir.

Un autre individu est sous le contrôle de la police mais pour l'heure, impossible de savoir si c'est un proche de la personne recherchée, un témoin ou le conducteur du véhicule.

De son côté, la famille d'Aymen s'est exprimée ce matin, jeudi 15 décembre. "Nous appelons au plus grand calme et exprimons notre confiance dans les institutions de la République, police et justice, pour que l’auteur des faits soit interpellé et jugé."