Montpellier : une rixe ultra-violente éclate entre deux familles pour une place de parking, deux blessés graves

Cinq personnes ont été blessées, dont deux grièvement, lors d'une violente bagarre dans le quartier de la Mosson à Montpellier ce mardi soir. Deux familles ont échangé des coups de hache et de couteau. Un désaccord autour de places de parking serait à l'origine de cet affrontement.
Suite à un désaccord pour une place de parking, une bagarre a éclaté entre deux familles dans la soirée du mardi 13 juillet 2021 dans le quartier de la Mosson, à Montpellier (Hérault).
Suite à un désaccord pour une place de parking, une bagarre a éclaté entre deux familles dans la soirée du mardi 13 juillet 2021 dans le quartier de la Mosson, à Montpellier (Hérault). © Maxppp / Rémy Perrin

Une rixe a éclaté entre deux familles dans la soirée du mardi 13 juillet, dans le quartier de la Mosson à Montpellier. Suite à un différend autour de places de parking, cinq personnes ont été blessées par arme blanche. Deux se trouvent en urgence absolue.

Un conflit récurrent entre deux familles

Dans l'après-midi, une dispute au sujet de places de stationnement oppose deux familles voisines. Selon une source policière, les conflits étaient très fréquents entre ces deux groupes.

En début de soirée, vers 20h15, le désaccord génère une violente bagarre dans la rue. Les protagonistes utilisent notamment des armes blanches. Au cours de cette rixe, cinq personnes ont été blessées, dont deux très grièvement. Un homme âgé de 43 ans a été atteint par huit coups de hache, dont un à la tête. Un homme de 26 ans a été touché au flanc par un coup de couteau. 

Hospitalisations et interpellations

Lorsque la police est arrivée sur place, la rixe était terminée. Une trentaine de policiers a sécurisé le secteur et gelé les lieux, dans un quartier "mis en ébullition" par l'agression, selon une source policière. Une personne qui filmait la scène a été interpellée pour non-assistance à personne en danger. La vidéo de son téléphone sera utilisée pour comprendre le rôle de chaque protagoniste.

Ce mercredi matin, trois interpellations ont été effectuées au CHU Lapeyronie, où avaient été transportés les blessés. Les images des caméras de vidéosurveillance sont en cours d'exploitation dans le cadre de l'enquête.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société police sécurité violence