Cet article date de plus de 4 ans

Plus de bus, de tramways et de trains dans la Métropole de Montpellier d'ici à 2024

Philippe Saurel, président de 3M, a présenté les grandes orientations "Mobilités" de Montpellier Méditerranée Métropole pour les 7 ans à venir. Les projets menés en concertation avec les 31 communes, ont pour ambition d’une part d’étendre le réseau et d’offrir plus de services.
Montpellier - un tramway - 2016.
Montpellier - un tramway - 2016. © F3 LR F.Dubault
Le développement des transports en commun dans la Métropole de Montpellier va vers plus de bus, de tramways, de TER et 3 nouveaux pôles d'échanges multimodaux.

Les principaux engagements :
- Un réseau ferré enrichi de 3 pôles d’échanges multimodaux
- Le prolongement de la ligne 1 de tramway jusqu’à la gare Montpellier Sud de France
- La réalisation de la ligne 5 de tramway Clapiers–Lavérune
- La création de 3 lignes de bus à haut niveau de service sur près de 50km offrant un gain de temps, plus de fréquences de passages et des voies réservées
- La mise en service de 4 lignes de bus structurantes pour mieux desservir les communes de la Métropole. (Notamment depuis Prades-le-Lez, depuis les Hauts de Massanes, depuis Cournonsec...).

D’ici 2024, nous souhaitons que 75% de la population soit desservie par le réseau structurant contre 51% aujourd’hui. L’intégration de l’ensemble des liaisons à vocation économiques et touristiques permettront ainsi de garantir le rayonnement et l’attractivité de Montpellier et sa Métropole" a affirmé Philippe Saurel.


Découvrez l'évolution du réseau de transports en commun de la métropole

durée de la vidéo: 02 min 50
Montpellier : l'évolution des transports en commun dans la Métropole d'ici à 2024 ©Montpellier Métropole

 

Création de 3 lignes de bus à haut niveau de service sur voies réservées


Une entre Place de L'Europe/Notre-Dame de Sablassou, via le quartier du Millénaire, reprenant le projet de tracé de la ligne 6 de tram. Puis une extension jusqu'à Castries en reprenant l'ancienne voie ferrée.

Une ligne interquartiers entre Charles de Gaulle et Sabines, par le nord de la ville.

Une ligne Peyrou, Avenue Louis Ravas, Alco et Euromédecine.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports routes tramway sncf travaux du tramway philippe saurel politique ter