Truffes : "le diamant noir", ce précieux champignon qui sublime les omelettes et qui se vend à 1200 euros le kilo

C'est la 18 ème édition de la fête de la truffe à Saint-Geniès-des-Mourgues près de Montpellier ce dimanche 14 janvier 2024. Un rendez-vous gourmand autour du "diamant noir" et des produits du terroir. Au total, 5 000 personnes étaient attendues.

Dans le nord-est de l'Hérault, le diamant noir a trouvé son écrin.

Comme chaque année tous les deuxièmes dimanche de janvier et ce pour la 18 ème fois, la fête de la truffe se tient à Saint-Geniès-des-Mourgues.

Caver pour mieux déguster

Étape primordiale avant de pouvoir déguster la truffe : la sortir de terre. Et pour se faire, ce sont Gio le chien et Rickie le cochon qui s'en chargent.

Grâce à leur flair aiguisé, ils peuvent dénicher le précieux champignon mais sur le critère de l'efficacité, Rickie ne fait pas le poids. "C'est le chien qui est plus rapide que le cochon", explique René le trufficulteur.

1 200 euros le kilo

En fonction de sa rareté et de sa qualité, le prix de la truffe est fixé. En 2024, le montant d'un kilo de truffe s'élève à 1 200 euros.

Cette année, plus de 70 kilogrammes de truffe noire sont proposés à la consomation par les trufficulteurs de la région.

454 grammes de truffe, c'est la plus grosse que j'ai trouvé, j'ai pris le temps qu'il fallait pour la sortir parce qu'il ne faut pas la casser.

Jean-Luc Viala - trufficulteur

Fier de sa trouvaille, le trufficulteur précise qu'une truffe de cette taille coût environ 500 euros. "Je n'aimerais pas en avoir tout le temps des comme ça parce que pour la vendre, vu son prix c'est compliqué."

Une production "bonne mais irrégulière"

Pierre Gomès a vendu tout son stock de truffes. Il explique que cette année la production a été plutôt bonne mais assez irrégulière. "Suivant les truffières, les productions changent, avec un sol sablonneux on a un meilleur résultat qu'avec un terrain argileux".

Dans la région, la truffe se récolte de mi-novembre à mi-mars mais, selon les trufficulteurs, les plus savoureuses sont à déguster dès maintenant, juste après les fêtes.

Une odeur de sous-bois

Mais question de goût se sont les consommateurs qui en parlent le mieux. Barbara Claire,qui vient d'en acheter, s'extasie de ce joyau qui donne un goût particulier à ses omelettes.

L'odeur de la truffe c'est quelque chose de très naturel comme l'odeur du sous-bois. Elle donne l'impression de manger du champignon mais sans en avoir la texture.

Barbara Claire

Écrit avec Stéphane Taponier.