VIDÉO. Punaises de lit : des chiens renifleurs pour détecter les parasites dans les trams et les bus de Montpellier

durée de la vidéo : 00h01mn49s
C'est un peu la psychose du moment, les punaises de lit. Alors sont-elles arrivées ou pas dans les trams et les bus de Montpellier ? Pour le savoir, des contrôles ont été effectués ce jeudi après-midi avec des chiens. Ils ont inspecté tous les coins et recoins des véhicules. ©FTV

C'est un peu la psychose du moment, les punaises de lit. Alors sont-elles arrivées ou pas dans les trams et les bus de Montpellier ? Pour le savoir, des contrôles ont été effectués ce jeudi après-midi avec des chiens. Ils ont inspecté tous les coins et recoins des véhicules.

Voici Tito, 3 ans un amour de working cocker.

Sa spécialité : traquer les punaises de lit partout où elles se cachent, de préférence à l’abri de la lumière. Et Tito a beaucoup de travail en ce moment notamment dans les bus et les tramways de la Tam à Montpellier.

S’il trouve, Tito va faire un marquage passif. Il ne bougera plus. Et donc on vérifie. Si le chien trouve, je dois moi aussi trouver des oeufs ou des punaises.

Laurent Renouard-Vallet, société "Antigone Service" Groupe Nicollin

Un bus test et des punaises leurres

Les transports de la métropole de Montpellier ont fait appel à une société appartenant au groupe Nicollin spécialisée dans la recherche de ce nuisible.

L'idée, c'est de rassurer tout le monde, les salariés et les usagers. Il est normal que l'on vérifie notre matériel et que l'on soit tranquillisé avec ce problème de punaise avec l'ampleur que cela prend au niveau national.

Nicolas Silberzahn, directeur d'exploitation à la TAM

Notre toutou a très rapidement repéré les leurres dissimulés dans un bus test. En moins d’une minute, Tito a trouvé la fiole infestée d’insectes. Il n’y a pas mieux que l’odorat d’un chien pour flairer l’odeur des œufs et des punaises vivantes.

"Dans le tube, les petites blanches ce sont des œufs, les crèmes ce sont des nymphes et les noires les adultes. Je n'utilise que des mâles. Jamais de femelles car si le tube devait casser, pour ne pas qu'il y ait de reproduction. Une femelle reproduit 15 œufs par jour et elle vit deux ans" explique Eric Medo, de la société "Antigone Service" Groupe Nicollin.

Rassurez-vous, les trois chiens utilisés ce jeudi n’ont pas déniché une seule punaise dans tous les bus et les trams inspectés. Si cela arrivait, les véhicules seraient aussitôt désinfectés.

Le risque de trouver des punaises de lit dans les transports en commun est très faible car ces petites bêtes n'aiment pas la lumière et encore moins les vibrations d'un bus ou d'un tram en mouvement.

Cette opération de communication de la TAM avait un but évident, éviter l'effet de psychose parmi les clients et usagers.

Écrit avec D. Clerc.