VRAI ou FAUX. Afin de tordre le cou à la psychose sur la punaise de lit, on vous dit ce qu'il faut savoir sur cet insecte parasite

La punaise de lit est dans tous les esprits. Elle nous hante jusque dans nos nuits. On sait désormais que l'insecte touche un foyer sur dix en France. L'inquiétude gagne. Mais est-ce vraiment raisonnable. On vous dit le vrai du faux sur cet insecte.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Avant de céder à la panique, à la hantise de trouver des punaises de lit chez soi. Il faut garder en tête que ce parasite, n'est pas dangereux pour l'homme. Mais sa présence dans son habitat est devenue un vrai problème qui touche un foyer sur dix.

Voici un point sur les principales informations à connaître et aussi sur les fausses informations qui circulent à son sujet.

Vrai. Les punaises de lit sont de petits insectes parasites qui se nourrissent de sang. Des hommes, mais pas seulement. En effet, elles piquent aussi des animaux. Les chiens et les chats sont donc concernés. Cela se produit plus rarement que pour l'homme. Comme les insectes se nourrissent de sang, dans leur quête de nourriture, elles peuvent s'en prendre aux animaux domestiques. D'ailleurs le ministère de la Santé souligne qu"'apres s’être nourri, la punaise de lit grossit légèrement et prend une teinte rouge sang foncé."

Faux. Les punaises de lit ne se trouvent que dans les lits. Les punaises de lit ont tendance à se cacher dans les matelas et les sommiers. Mais, elles peuvent également se trouver dans d'autres endroits, tels que les fissures dans les murs, les meubles, les tapis, les prises électriques, et même les bagages. Elles ne sont pas limitées aux lits.Il y a un moyen simple de détecter leur présence : "des petites taches noires au niveau du matelas, lattes ou fentes du sommier, bois du lit, plinthes, angles des murs. Il peut s’agir des déjections des punaises de lit" rapporte l'Agence régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes. Si vous observez, "de grandes et longues traces de sang sur les draps, celles-ci peuvent être dues à l’écrasement des punaises de lit lors de votre sommeil."

Si vous observez de grandes et longues traces de sang sur les draps, celles-ci peuvent être dues à l’écrasement des punaises de lit lors de votre sommeil.

Vrai. Les punaises de lit se propagent généralement en se cachant dans les bagages. Mais pas seulement, car les vêtements ou d'autres objets transportés d'un endroit infesté à un autre sont aussi responsables de l'augmentation des infestations.

Vrai. Les punaises de lits piquent la nuit. En effet, l'insecte est plutôt nocturne. Pendant la journée, elles ont tendance à se cacher dans les fissures, les coutures de matelas, les crevasses et d'autres endroits sombres. Cela rend les nuits impossibles pour celles et ceux qui en sont envahis. D'ailleurs pour les reconnaître, rien de plus simple, elles sont souvent disposées "en rang d’oignon ou groupées" comme le précise le ministère de la Santé.

Faux. Les punaises de lit sont invisibles à l'œil nu. Dans les faits, les punaises de lit adultes sont visibles à l'œil nu, bien qu'elles soient assez petites (environ la taille d'une graine de sésame). Mais en revanche, les nymphes qui sont les jeunes punaises sont plus petites, donc difficilement visibles. Mais quand on les a repérés, on ne peut pas se tromper, car elles ont une apparence reconnaissable.

Faux. Les punaises de lit transmettent des maladies. C'est une fausse croyance. Contrairement aux puces, aux tiques ou aux moustiques qui peuvent apporter la maladie de Lyme, la dengue, ou le chikungunya, les punaises de lit ne sont généralement pas connues pour transmettre des maladies. Cependant, leur piqûre peut provoquer des démangeaisons et des irritations, qui sont susceptibles de s'infecter et donc de provoquer des maladies de peau. Elles peuvent chez certains sujets entraîner une réaction allergique. Il ne faut alors pas les prendre à la légère et traiter si nécessaire.

A lire aussi : La punaise diabolique : une nouvelle venue indésirable en France, on vous dit comment la gérer

Vrai et faux. La piqûre est douloureuse. La douleur causée par une piqûre varie d'une personne à l'autre. En général, la piqûre elle-même n'est pas considérée comme très douloureuse. 

Faux. La présence de punaises de lit est liée à la saleté. Non, elles ne se trouvent pas que dans les endroits sales ou insalubres. Elles peuvent infester n'importe quel environnement, qu'il soit propre ou non. Cependant, un environnement désordonné peut offrir plus de cachettes pour elles.

Vrai. L'infestation de punaises de lit peut être difficile à éliminer et nécessiter l'intervention d'un professionnel de la lutte antiparasitaire. Il faut commencer par bien nettoyer son intérieur, boucher les fissures, ranger pour qu'il y ait le moins d'endroits où elles se cachent. Si toutefois, cela ne fonctionne pas, ne pas hésiter à faire appel à un exterminateur professionnel.