Cet article date de plus de 3 ans

Vinisud à Montpellier : les conséquences de la sécheresse sur le vin

Chaque année, durant trois jours, Vinisud fait de Montpellier la capitale internationale des vins méditerranéens. Au Parc des Expositions, l'évolution du climat a fait l'objet d'une conférence car les changements de ces dernières années auraient bien des conséquences sur le goût de nos vins. 
Chaque année, durant trois jours, Vinisud fait de Montpellier la capitale internationale des vins méditerranéens. Au Parc des Expositions, l'évolution du climat a fait l'objet d'une conférence car les changements de ces dernières années auraient bien des conséquences sur le goût de nos vins.
Chaque année, durant trois jours, Vinisud fait de Montpellier la capitale internationale des vins méditerranéens. Au Parc des Expositions, l'évolution du climat a fait l'objet d'une conférence car les changements de ces dernières années auraient bien des conséquences sur le goût de nos vins.
Les vignerons le disent : la vigne doit souffrir pour faire un bon vin, mais modérément. Un modérément dont le changement climatique n'a que faire. C'était le thème d'une master class au salon Vinisud.


durée de la vidéo: 01 min 37
Montpellier : bilan du salon Vinisud 2018 et direction Paris pour 2019 ©F3 LR

Problème: la sécheresse


Le principal problème, c'est la sécheresse. Pour y remédier, les vignerons ont adapté leur méthode, ou leur cépages. Le manque d'eau nuit gravement à l'expression du cépage quel qu'il soit. "Si la plante a subi un stress, il ne s'exprimera pas et s'il ne s'exprime pas, tout l'effort qualitatif, de l'implantation du cépage sera annihiler parce qu'il y aura un paramètre qui n'aura pas été réglé. Et le paramètre, c'est le stress hydrique" explique Jacques Gravegeal, président de l'IGP pays d'Oc. 

Il va y avoir des changements incroyables dans la viticulture
 

Pour certains vignerons donc, point de salut sans irrigation. Pour d'autres professionnels, c'est peut-être de la science que viendra la solution. "En fait, nous pourrions voir l'apparition d'une nouvelle espèce de raisin. Elle pourrait être développée avec un gène de tolérance à la sécheresse. les chercheurs ont isolé ce gène et je peux dire qu'il va y avoir des changements incroyables dans la viticulture," assure Sarah Abbott, master of wine.

Des changements incroyables. Reste à espérer que ce soit dans le bon sens.

Vinisud à Montpellier : les conséquences de la sécheresse sur le vin


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vins sécheresse météo économie viticulture agriculture salons