Méditerranée : Appel à la vigilance après l’annonce d’une forte houle sur le littoral ce dimanche

Une forte houle est annoncée ce dimanche sur le littoral en milieu de journée. Les secours appellent à la vigilance et au respect des drapeaux sur les plages.

6 postes de surveillance et 17 sauveteurs seront présents ce dimanche entre Carnon et Villeneuve-lès-Maguelone.
6 postes de surveillance et 17 sauveteurs seront présents ce dimanche entre Carnon et Villeneuve-lès-Maguelone. © Benoît de Tugny/FTV

Les fortes rafales de vent, qui ont touché le littoral audois depuis samedi, devraient se prolonger ce dimanche. Un régime de Sud-Est avec une petite houle touchera également le littoral héraultais en début d’après-midi, qui a été placé en vigilance jaune orage par Météo France. La plus grande prudence est donc de mise sur les plages pour éviter les accidents.

Une noyade s’est déjà produite vendredi après-midi vers 16 h à Leucate dans l’Aude. Une femme d’une quarantaine d’années a été entraînée par les rouleaux et n’a pas réussi à rejoindre la berge. Malgré l’intervention des secours qui ont pratiqué un massage cardiaque, la nageuse n’a pas pu être réanimée.

Tenir compte des drapeaux 

La Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) appelle les baigneurs à respecter les consignes de sécurité : ne pas se baigner en dehors des zones de surveillance, et tenir compte de la couleur des drapeaux sur les plages. Un drapeau rouge vif signifiant : « interdiction de se baigner », et le jaune « baignade dangereuse mais surveillée ».

La méditerranée, qui ne connaît pas de forts courants dus aux marées comme en Atlantique, n’en ai pas moins une mer dangereuse, qui peut être piégeuse. Contrairement aux côtes océaniques, qui peuvent recevoir des houles ayant voyagé sur des milliers de kilomètres, elle produit ses vagues localement. Des vagues moins impressionnantes, mais qui sont plus rapprochés, et qui laisse donc peu de répis aux baigneurs.

"Un pas de trop suffit pour tomber dans un trou jusqu’à deux mètres cinquante de profondeur."

Frédérique Candaten

Faire attention aux trous d'eau 

Mais pour Frédérique Candaten, président de la SNSM basée à Palavas-les-Flots, le danger vient surtout des épis rocheux, installés sur les plages pour freiner l’érosion. « La présence de ces roches va déstabiliser les courants marins, en créant des tourbillons qui vont aspirer le sable. Un pas de trop suffit pour tomber dans un trou jusqu’à deux mètres cinquante de profondeur.» Mieux vaut donc se baigner au centre des plages et ne pas laisser vos enfants sans surveillance près de ces épis rocheux.

Réagir en cas de noyade 

>Prévenir immédiatement les surveillants de baignade du poste de secours le plus proche.

>Appeler les secours en composant le 18 ou le 112 en indiquant le lieu de baignade concerné.

>Ne pas quitter la victime des yeux pour pouvoir guider les secours.

>Ne pas intervenir directement sauf si le témoin se sent capable de lui venir en aide sans exposer sa propre vie. Il est fréquent que les personnes ayant voulu porter secours se retrouvent elles-mêmes victimes d’une noyade.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo sécurité société accident faits divers