Frontignan : découverte d'une poudre blanche suspecte, le commissariat confiné

Quatre policiers de Frontignan se sont retrouvés en confinement après avoir réceptionner un colis de poudre suspecte. Vers 21h, ils ont pu quiitté le commissariat après l'intervention de pompiers spécialisés. / © P. Sans
Quatre policiers de Frontignan se sont retrouvés en confinement après avoir réceptionner un colis de poudre suspecte. Vers 21h, ils ont pu quiitté le commissariat après l'intervention de pompiers spécialisés. / © P. Sans

Quatre policiers de Frontignan se sont retrouvés en confinement après avoir réceptionné un colis de poudre suspecte. Vers 21h, ils ont pu quiitter le commissariat après l'intervention de pompiers spécialisés.

Par Olivier Le Creurer

Cet après-midi, vers 17h30, le proviseur et un salarié du lycée d'enseignement professionnel agricole privé Maurice Clavel de Frontignan sont intrigrés par la découverte d'un colis de gellules blanches. Le proviseur décide alors de l'apporter au commissariat local.

Pas de la drogue


Le test pour déterminer s'il s'agit de la drogue s'avère négatif mais la poudre marque au staphylocoque et au botulisme. Par mesure de sécurité, une procédure de confinement est alors mise en place pour les quatre policiers présents.

Des pompiers spécialisés sont appelés pour tenter de déterminer la teneur de cette poudre blanche suspecte pendant qu'un périmètre de sécurité est assuré autour du commissariat. 

Trois heures confinées


Vers 21h30, tout revenait à la normale, les quatre policiers pouvaient quitter le batiment dans lequel ils étaient restés confinés trois heures. Le périmètre de sécurité a été levé sans que l'on connaisse précisément de quoi était composée la poudre blanche.



Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus