Les riverains se mobilisent contre le tracé de la LGV à Sète

Publié le
Écrit par Josette Sanna
Les opposants au tracé de la LGV réunis ce dimanche matin à Sète. Ils étaient 80 à avoir répondu à l'appel de l'association ALT.
Les opposants au tracé de la LGV réunis ce dimanche matin à Sète. Ils étaient 80 à avoir répondu à l'appel de l'association ALT. © L. Beaumel/ Francetv

Ils ont manifesté ce dimanche 9 janvier près de la gare SNCF pour dénoncer les nuisances possibles d'une ligne à grande vitesse pour le bassin de l'Etang de Thau

Ils de veulent pas de ligne à grande vitesse à Sète. Les opposants à la LGV de l'Observatoire du pays de Thau ont appelé à un rassemblement ce dimanche à Sète.  L'association Alerte LGV Thau (ALT) va continuer à militer contre le tracé de la future LGV. Ils étaient environ 80 à avoir répondu à l'appel. "Ce projet n'est pas du tout adapté à notre territoire du point de vue de l'impact environnemental. Sur les gaz à effet de serre, l'impératif de neutralité carbone pour 2050 n'a pas été pris en compte".

C'est un projet désuet et inadapté.

Brigitte Cohen

Présidente de l'Observatoire du Pays de Thau

Pas d'intérêt pour les locaux

"Cette ligne de TGV n'aura plus d'arrêts à Béziers et Agde, à Sète et Frontignan. Les usagers locaux ne pourront donc plus accéder au train tout au long du bassin de Thau", souligne Agnès Gizard-Carlin, militante EELV. Cette ligne va impacter les paysages et l'environnement sans aucun bénéfice pour les habitants de la région.

On va regarder passer les trains avec les nuisances qui vont avec.

Agnès Gizard-Carlin

Militante EELV, contre le tracé de la LGV

L'impact économique

"Sète est un pôle multimodal et il serait préjudiciable qu'il n'y ait plus d'arrêts. C'est aussi la gare qui permet aux curistes de Balaruc de se rendre aux bains et d'accéder au site de la première station thermale de France", ajoute Agnès Gizard-Carlin.

Voies ferrées perdues

"La problématique des accès à la métropole pourrait se régler par un accès plus facile aux voies de chemin de fer. 90 % de ces voies de chemin de fer en éventail autour de Montpellier ont été perdues, autour de l'agglomération de Montpellier complètement saturée de voitures", conclut la militante écologiste.

 Une concertation publique autour du tracé de la future LGV a été lancée le 14 décembre dernier. Les usagers ont jusqu'au 27 janvier pour en prendre connaissance et faire part de leurs observations.





En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.