Cet article date de plus de 8 ans

Le pesticide Cruiser interdit

Deux chercheurs de l'INRA ont prouvé sa responsabilité dans la disparition des abeilles.
video title

Le pesticide Cruiser interdit

Deux chercheurs de l'INRA ont prouvé la responsabilité du pesticide dans la disparition des abeilles

Elles décollent, butinent… mais ne reviendront peut être pas à la ruche. Depuis 15 ans, les disparitions d'abeilles sont 3 fois plus importantes que la normale. Alors... où ces abeilles vont-elles ? En fait, elles sont mortes ! La faute aux pesticides qui les intoxiquent, et leur fait perdre le sens de l'orientation.

C'est la conclusion de deux chercheurs de l'INRA. Pour vérifier, les scientifiques ont collé des micropuces sur le dos des abeilles  Un système qui permet de savoir si l'insecte rentre ou sort de la ruche. Et finalement , les abeilles intoxiquées par les pesticides ne retrouvent pas le chemin de la ruche et meurent.

Deux insecticides, le Gaucho et le Regent sont déjà supprimés du marché français. Et un 3ème -le Cruiser- a été interdit d'utilisation vendredi 29 juin, mais sur les plants de colza seulement. Le produit reste exploitable pour le maïs, la betterave ou les pois.

Le groupe suisse Syngenta, fabricant du pesticide Cruiser, a l'intention d'attaquer en justice la décision du gouvernement français.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
apiculture