Cet article date de plus de 3 ans

Istres annonce une feria de haut niveau

Enrrique Ponce (deux fois), Juan Bautista, Sébastien Castella, Paco Ureña, Curro Díaz, Antonio Ferrera, Gines Marín. Aucune autre arène de troisième catégorie ne parvient à regrouper autant de figures de la tauromachie en un week-end. Une année de plus, Istres réussit ce tour de force.
La feria d'istres est conçue comme un feuilleton : chaque corrida en est un épisode.
La feria d'istres est conçue comme un feuilleton : chaque corrida en est un épisode. © DR
La mode est au storytelling. En tauromachie comme en politique, il s'agit de "raconter une histoire" dans le but de mieux "vendre" un programme.
Les carteles du siècle dernier se bornaient à signaler que telle corrida était grande, telle autre extraordinaire ou encore de gala.
Pour les arènes du Palio, ces adjectifs de suffisent plus. Bernard Marsella, l'organisateur de cette feria atypique, a réussi une fois de plus une programmation époustouflante et il a tenu à trouver un titre à chacune des corridas du cycle.

La rencontre Ponce / Adolfo Martín? La corrida du geste.
La présentation des toros du Curé de Valverde? La corida des héros.
Le cartel Ferrera/Castella/Adame ? La corrida internationale. 
La corrida de clôture avec la chanteuse Asae Suzuki? La corrida lyrique.


Vendredi 15 juin, 18h
Toros de Adolfo Martín
Enrique Ponce 
Curro Díaz
Paco Ureña

Samedi 16 juin, 11h
Novillos de Virgen María
Adrien Salenc
Christian Perez
Vincent Perez (débuts en novillada piquée)

Samedi 16 juin, 18h
Toros de Cura de Valverde
Morenito de Aranda
Pepe Moral
Manolo Vanegas

Dimanche 17 juin, 11h
Toros de Jandilla
Antonio Ferrera
Sébastien Castella
Luis Davis Adame

Dimanche 17 juin, 18h
Toros de Juan Pedro Domecq
Enrique Ponce
Juan Bautista
Ginés Marín


Le programme complet
Le programme complet



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro culture tauromachie