Avis aux connaisseurs, c'est la saison du repountchou !

© Fracademic/cc
© Fracademic/cc

C'est une plante sauvage qui ressemble à une asperge, et pousse comme une liane dans les haies. Elle s'épanouit au printemps et se déguste en omelette, ou en salade . Egalement appelée Tamier commun, on la trouve parfois sur les marchés comme en Aveyron, à Villefranche de Rouergue. 

Par Corinne Lebrave

Pour les connaiseurs, l'humanité se divise en deux parties : ceux qui connaissent le repountchou et les autres, intrigués par cette plante. Sur le marché de Villefranche de Rouergue, des touristes découvrent le tamier : cette tige frêle a l'allure d'une asperge toute fine. Elle est emblématique de la culture gastronomique en Occitanie.

Au printemps elle pousse dans les fossés et les haies. Comme une liane, dont on ne consomme que le bout.  Pour les aveyronnais c'est un régal. D'aller la ramasser d'abord, et de la consommer ensuite. Certains cuisiniers l'ont même mis à leur carte. Quentin Bourdy, le chef du restaurant "L'univers" la travaille simplement, à la façon de son grand-pére. Cuite ou mi-cuite, avec des lardons et un oeuf mollet. Histoire d'amener un peu de douceur à ce met qui peut parfois être amer.

Un livre a même été écrit sur cette tige mythique pour les gourmets. On y raconte que les mineurs du  bassin houiller pouvaient survivre grâce à elle et gagner des grèves lorsque qu'au printemps les salaires n'arrivaient pas. 
"Le repountchou, qu'es aquo ?" , écrit par deux passionnés, est paru aux éditions Vent Terral.

Le reportage de Youenn Gourlay et Régis Guillon
La saison du repountchou
 
   

Sur le même sujet

Les + Lus