Action contre la réforme des retraites : barrage filtrant et grosse pagaille à Figeac

L'action avait été annoncée : un barrage filtrant à l'entrée de Figeac, dans le Lot, perturbe considérablement la circulation. La cinquantaine de manifestants qui bloque le rond-point de l'Aiguille a prévu de rester sur place jusqu'en milieu de matinée.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit. La secrétaire générale de la CGT, Sophie Binet, annonçait il y a quelques jours des "actions ponctuelles". C'est le cas ce jeudi 20 avril dans le Lot. Des militants de la CGT et de Solidaires bloquent une des entrées de Figeac au niveau du rond-point de l'aiguille.

"Les actions vont se multiplier"

La CGT avait annoncé la multiplication des actions et des initiatives locales, jusqu'à la manifestation du 1er mai.

C'est dans ce cadre là qu'une cinquantaine de manifestants du Lot, essentiellement des militants de la CGT Ratier, bloque en ce moment l'entrée de Figeac et de sa zone artisanale.

Depuis ce matin ils sont réunis au rond-point de l'aiguille, au sud de Figeac, et filtrent la circulation. Conséquence : dès 8 heures, les automobilistes ont été confrontés à de forts ralentissements.

Les manifestants ont prévu de bloquer le rond-point jusqu'en milieu de matinée. 

Les sympathisants de la CGT Ratier ont été rejoints par les cheminots de Capdenac-gare. Ces derniers participent à une journée de "colère cheminote". Des membres de la confédération paysanne et de Solidaires sont également sur place.

D'autres actions sont prévues dans la journée.