Cahors : 9 ans de prison pour le chef du "Cartel du H", à la tête d'un trafic de drogue depuis la prison

Publié le
Écrit par Julie Valin .

Le tribunal correctionnel de Cahors jugeait pendant deux jours les membres d'un véritable cartel de la drogue organisé depuis la prison. Le chef de réseau a écopé de 9 ans de prison et d"une forte amende.

Pendant deux jours, une équipe de CRS et de gendarmes du Lot a sécurisé le tribunal correctionnel de Cahors dans le Lot. Un dispositif de sécurité exceptionnel pour permettre la tenue d'un procès hors norme pour Cahors. 

Douze personnes étaient jugées pour leur implication dans un important trafic de cannabis et de cocaïne. 5 mineurs avaient déjà été jugés en août 2022 et 4 prévenus moins impliqués avaient également été jugés dans le cadre d'une mesure de plaider-coupable. À la tête de ce "cartel du H", un homme déjà écroué et qualifié par le procureur de la République de Cahors de "violent et très défavorablement connu des services judiciaires".

Un vaste trafic dirigé depuis la prison

L'enquête menée par la sûreté urbaine de Cahors a permis de démanteler ce vaste trafic orchestré par la tête de réseau depuis sa cellule. L'homme était assisté de deux "lieutenants" et de sa sœur qui était chargée de récupérer puis de blanchir l'argent généré par le trafic.

Des peines de 9 à 3 ans de prison

Le chef de réseau a été condamné à 9 ans d'emprisonnement avec maintien en détention, 100.000 euros d'amende et interdiction de paraître dans le Lot et le Tarn-et-Garonne. Sa sœur a écopé de 3 ans de détention dont 2 avec sursis probatoire et 50.000 euros d'amende.

Les deux bras droits ont été condamnés à 6 ans d'emprisonnement avec maintien en détention et interdiction de paraître dans le Lot.

Les autres prévenus ont été condamnés à des peines comprises entre 1 et 4 ans de prison, certaines assorties partiellement de sursis probatoire. Un prévenu libre a été incarcéré à l'issue de l'audience. Deux autres, aussi libres, ont fait l'objet d'un mandat de dépôt avec incarcération dans un délai maximum de 4 mois.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité