Gastronomie : un peu plus près des étoiles dans le Lot

© France 3
© France 3

C'est le moment du verdict pour les tables françaises. Le guide Michelin distribue ses étoiles et en retire ce lundi. Dans le Lot, Pascal Bardet a décroché sa 2ème étoile, il y a un an. Dans les cuisines du "Gindreau" à Saint Médard, on s'en souvient encore.

Par Pascale Lagorce

Moment attendu avec appréhension dans le monde de la gastronomie, la sélection du guide Michelin France est dévoilée lundi, pour une édition 2018 déjà marquée par le retentissant départ de la maison Bras. 15 jours à peine après la mort du "pape" de la gastronomie Paul Bocuse, qui régnait sur sa table trois étoiles depuis plus d'un demi-siècle, un record, le Michelin livrera son palmarès lors d'une conférence de presse à partir de 16h30.

Décrocher une étoile, c'est à la fois un bon et un mauvais moment à passer qu'aucun chef ne peut oublier. Il y a un an dans le Lot, une deuxième étoile est tombée du ciel sur le restaurant "Le Gindreau" à Saint Médard, à peine 3 ans après la première. Le chef Pascal Bardet a passé 17 ans dans les cuisines d'Alain Ducasse au Louis XV, table triplement étoilée de l’Hôtel de Paris à Monaco.

La 2ème étoile un an après, c'est un reportage au "Gindreau" à Saint Médard dans le Lot d'Odile Debacker et Xavier Marchand
Gastronomie : un peu plus près des étoiles dans le Lot
Quelque 200 chefs étoilés ont été conviés à l'événement, auquel le Premier ministre Edouard Philippe est attendu. Cette année, à la différence des éditions précédentes, les nouveaux deux et trois étoiles ne seront pas prévenus avant l'annonce des résultats, afin de préserver le suspense, à la façon des Oscars, selon les organisateurs, qui comptent ainsi éviter les "fuites". Ceux qui perdent des étoiles seront en revanche mis au courant au préalable.

Sur le même sujet

Les "petites" stations de ski des Pyrénées ont le vent en poupe

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés