• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Grand messe agricole à Paris : un jeu qui en vaut la chandelle pour les languedociens

Comme bien d'autres agriculteurs régionaux, ceux de Lozère tiennent salon à Paris / © F3LR
Comme bien d'autres agriculteurs régionaux, ceux de Lozère tiennent salon à Paris / © F3LR

Au salon de l'agriculture, il faut y être, un point c'est tout : une présence essentielle pour le prestige ou la visibilité d'un produit. Évidemment, tout cela coûte cher, alors, pour amortir l'addition parisienne, les producteurs de la région doivent redoubler d'ingéniosité.

Par Isabelle Bris

Des milliers d'euros pour quelques mètres de stand, même à ce prix là, les vignerons de Limoux par exemple ne rateraient le grand rendez vous de l'agriculture pour rien au monde. Car si l'on ne vient pas au salon, selon certain professionnels, on risque de rester dans un anonymat préjudiciable. 

Au stand de la Lozère, ils sont trois à se partager la location d'un comptoir. Malgré l'aide financière de département qui prend en charge la moitié des frais, les producteurs locaux doivent encore débourser 4000 d'euros pour disposer de cet outil de travail éphémère. Alors en plus du partage du salon, ils partagent aussi leurs frais d'hébergements en dormant sous le même toit, à Paris.

Nombres de producteurs de la région sont regroupés sous la bannière Sud de France, qui tente d'attirer les consommateurs avec à son bar à vin et à huîtres. Cette année, la région a déboursé 200 000 euros pour occuper un espace de 600 mètres carrés.


Les agriculteurs de Lozère font salon à Paris
Reportage : S.Banus et Y.Le Teurnier



Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus