Covid. Occitanie : dégradation de la situation épidémique et record de France du taux d'incidence en Lozère

C'est le constat de l'Agence Régionale de Santé, la situation épidémique se dégrade en Occitanie. Le taux d'incidence repart à la hausse, il est supérieur ou égal au seuil d'alerte de 50 dans 12 de nos 13 départements. Record pour la Lozère (159) et l'Aveyron (109).

Même si 350.000 personnes en Occitanie ont déjà bénéficié d'une dose de rappel du vaccin anti-covid, ou 3e dose, les chiffres de l'ARS montrent une reprise de l'épidémie depuis 2 semaines.

La Lozère bat le record de France du taux d'incidence

Le taux d'incidence moyen est de 64 cas pour 100.000 habitants en Occitanie, il est donc repassé au dessus du seuil d'alerte épidémique qui est de 50. Tous les départements sont touchés.

Dans le Top 3 des plus infectés, la Lozère, 159 cas pour 100.000 habitants, c'est le record de France. Il y a aussi l'Aveyron (109) et le Tarn-et-Garonne (87).
Les plus épargnés sont l'Aude (47), le Gard (50) et la Haute-Garonne (61).

505 personnes hospitalisées pour le Covid

Ce qui est plus préoccupant, c'est la hausse de la tension hospitalière, même si elle reste inférieure à 44%. A chaque nouveau pointage de l'ARS Occitanie, le nombre de malades hospitalisés augmente. 4 de plus en 4 jours. Mardi soir, il y avait 505 personnes à l'hôpital dont 89 en réanimation ou en soins critiques.

136 en Haute-Garonne, 101 dans l'Hérault ou 72 dans le Gard.

C'est dans le Tarn-et-Garonne (44%), les Hautes-Pyrénées (42%) et le Gers (38%) que le taux d'occupation des lits d'hôpitaux est le plus important.
En revanche, en Lozère, seul département de France a dépassé les 150 de taux d'incidence, la tension hospitalière est à 0%, avec 5 patients hospitalisés dont un en réanimation. L'Hérault (14%), la Haute-Garonne (12%), les Pyrénées-Orientales (16%), le Tarn (17%) et l'Aveyron (17%) sont en dessous de 20%.

350.000 doses de rappel déjà injectées en Occitanie

Pour l'heure, les personnes de plus de 65 ans et celles atteintes de pathologies reconnues peuvent recevoir la dose de rappel, ou 3e dose. Dans notre région, 350.000 personnes l'ont déjà reçue. Ce rappel vaccinal sera élargi aux plus de 50 ans début décembre.
Attention, à partir du 15 décembre, la 3e dose sera obligatoire pour conserver un pass sanitaire valide pour les plus de 65 ans et les plus fragiles.

Au total, depuis le début de l'épidémie en mars 2020, il y a eu 5.248 morts du Covid en établissements de santé, en Occitanie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19