Cet article date de plus de 5 ans

Mende : rencontre émouvante avec Ginette Kolinka, rescapée d'Auschwitz

A 92 ans, Ginette Kolinka garde intacte son énergie à témoigner de la barbarie nazie. Rescapée du camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau, elle parcourt les routes pour transmettre aux jeunes générations son message : plus jamais ça.
Ginette Kolinka, 92 ans, rescapée d'Auschwitz parcourt les routes pour témoigner de l'horreur des camps de concentration nazis - 2/4/2016
Ginette Kolinka, 92 ans, rescapée d'Auschwitz parcourt les routes pour témoigner de l'horreur des camps de concentration nazis - 2/4/2016
Depuis 16 ans, la nonagénaire répète inlassablement son histoire : 10 mois de captivité à Auschwitz-Birkenau en 1944.

Arrêtée à l'âge de dix -neuf ans par la Gestapo en compagnie de son petit frère et de son père, séparée d'eux dès leur arrivée dans le camp de concentration, elle ne les reverra jamais. Ils ont été gazés immédiatement, en avril 1944.

Je suis là pour faire réfléchir. Ce qui s'est passé, c'est à notre porte en ce moment... L'antisémitisme, le racisme, ça a toujours existé mais c'était en douce. Et maintenant les gens n'ont pas peur de le dire.
Ginette Kolinka, 92 ans, rescapée d'Auschwitz-Birkenau



Ginette Kolinka a longuement raconté son expérience aux 200 personnes du public. Les nombreux lycéens présents ont été très touchés par cette rencontre.

Le reportage d'Alexandre Grellier et Yannick Le Teurnier à Mende :

durée de la vidéo: 01 min 55
Mende: une rescapée d'Auschwitz témoigne

Un témoignage d'autant plus précieux que les témoins se font de plus en plus rares. En janvier 2015, pour les 70 ans de la libération du camp d’Auschwitz, on estimait le nombre de rescapés français encore vivants à moins de 300.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
témoignage histoire