• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Obésité : le centre pédiatrique d'Antrenas en Lozère aide les adolescents à perdre leur surpoids

Le centre pédiatrique d'Antrenas en Lozère accueille 60 enfants et adolescents âgés de 7 à 18 ans, filles et garçons, souffrant de surpoids et d'obésité à différents degrés, pour des séjours d'une semaine jusqu'à trois mois renouvelables. / © F3 Occitanie
Le centre pédiatrique d'Antrenas en Lozère accueille 60 enfants et adolescents âgés de 7 à 18 ans, filles et garçons, souffrant de surpoids et d'obésité à différents degrés, pour des séjours d'une semaine jusqu'à trois mois renouvelables. / © F3 Occitanie

Le centre pédiatrique d'Antrenas en Lozère lutte contre l'obésité des enfants et des adolescents. Les jeunes retrouvent ensemble les bonnes habitudes alimentaires et sportives. Pour certains, le résultat est spectaculaire. 
 

Par Isabelle Bris

Une soixantaine d'enfants et d'adolescents fréquente le centre pédiatrique d'Antrenas en Lozère pour traiter leur obésité.

Certains, comme Kenji, un lycéen arrivé de Martinique il ya 3 ans, ne rentrent pas chez leurs parents une fois les cours terminés.

Au bout d'un moment on est tous égaux, qu'on soit gros maigre, handicapé, en fauteuil roulant, c'est la même chose. C'est comme si j'étais dans un lycée normal sauf que le cadre n'est pas pareil, vu que je viens d'un centre pour perdre du poids.


raconte ce jeune lycéen qui s'est bien intégré dans cette structure.


Christophe, lui a rejoint le centre d'Antrenas à la fin de l'été dernier.

 

Je voulais rentrer dans la police, et vu que je sais qu'il faut un bac et que je perde un peu de poids. Forcément, je me suis dit si je vais au centre autant essayer de faire le bac.



explique ce jeune homme qui a intégré le centre d'Antrenas à la fin de l'été.

En six mois, il a déjà perdu une quinzaine de kilos. Un changement qu'il peine encore à réaliser.
 

Pour l'instant  je ne vois même pas de changement mais tout le monde me dit "t'as changé" ! Alors, moi je me dis : "quand même, autant que ça" parce que moi je ne vois rien. Donc je suis quand-même content !



Le centre d'Antrenas travaille autour de quatre axes :

-reprendre un rythme de vie
-améliorer son bien être 
-équilibrer son alimentation
-pratiquer une activité physique.


Des causes génétiques, il y en a effectivement mais dans la plupart des cas, la cause, c'est la mauvaise hygiène de vie. Manger toute la journée, sans bouger en restant derrière un écran... Voilà ce qu'on essaie d'apprendre à ces jeunes. 


explique Laure Cledes, coordinatrice de l'équipe éducative.
 

l'ennui, source de récidive


Leur plus grande difficulté reste de conserver ces bonnes habitudes de retour dans la famille, à la sortie du centre.
Un jeune sur deux reprend du poids.

La plupart sont issu de milieux modestes, l'ennui est souvent leur pire ennemi.

Le centre pédiatrique d'Antrenas  accueille 60 enfants et adolescents âgés de 7 à 18 ans, filles et garçons, souffrant de surpoids et d'obésité, à différents degrés, pour des séjours courts d'une semaine, des séjour de trois mois éventuellement renouvelables et des séjours courts l'été.

Le séjour est pris en charge par l'assurance maladie et les mutuelles après accord préalable.

La scolarité primaire est assurée dans une classe spécialisée sur le site. Pour le secondaire, les jeunes sont scolarisés dans les lycées et collèges de Marvejols.




 

Sur le même sujet

Montpellier : le coliving, entre coloc et coworking

Les + Lus