Migrants : les villes solidaires du Languedoc-Roussillon

Publié le Mis à jour le

Le Vigan dans le Gard, Lodève dans l'Hérault ont été les premières villes de la région a exprimé leur souhait d'accueillir des migrants syriens. D'autres se manifestent depuis. Voici quelques unes de ces initiatives en Languedoc-Roussillon.

Le Vigan dans le Gard
C'est en juin dernier que le conseil municipal a décidé d'agir pour les réfugiés syriens. Une décision adoptée à l'unanimité, opposition comprise, et portée par la section locale d'Amnesty International. Trois logements communaux vacants sont mis à la disposition de trois familles.
durée de la vidéo: 02 min 11
Le Vigan, ville candidate à l'accueil des migrants

Lodève dans l'Hérault 
Marie-Christine Bousquet maire PS de Lodève a recensé les locaux libres et propose de transformer la maison de l'emploi en centre d'accueil. La décision doit être validée le 15 septembre en conseil municipal.

Cendras dans le Gard
Le maire communiste de Cendras près d'Alès, yannick Louche, a initié l'opération dès cet été et une délibération a été votée dès le 7 septembre.
durée de la vidéo: 01 min 30
Cendras (30) veut accuiellir des migants

Saint Julien les Rosiers dans le Gard
Le maire Serge Bord proposera à son conseil municipal un plan d'accueil.
Des réfugiés vietnamiens se sont intégrés à la commune dans les années 70


Montpellier dans l'Hérault
Un centre d'accueil des demandeurs d'asiles provisoire d'une capacité de 60 places,ouvrira ces portes dans les locaux du ministère de l'équipement derrière le lycée Jean Mermoz.

Les maires samedi à Paris au ministère de l'intérieur

Un "coordinateur national", le préfet Kléber Arhoul, est chargé d'organiser l'accueil des migrants par les différentes villes et collectivités
locales qui se sont dites disponibles ces derniers jours, d'après le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.
"Afin de faciliter le dialogue, j'ai décidé de nommer Kléber Arhoul qui sera le coordinateur national chargé de ces questions, interlocuteur de référence des élus", pour qu'il prépare "dès à présent" la réunion de samedi avec les maires de France à Paris, a déclaré M. Cazeneuve. Kléber Arhoul était auparavant préfet délégué pour l'égalité des chances auprès du préfet de la région Nord-Pas-de-Calais.
cg/fff/er/tes