• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

De Montpellier à Perpignan, le point sur les manifestations du 5 février

Le rassemblement des manifestants a commencé à 14h au Peyrou à Montpellier - 5/02/2019 / © Joane Mériot
Le rassemblement des manifestants a commencé à 14h au Peyrou à Montpellier - 5/02/2019 / © Joane Mériot

Opération escargot sur l'A61 entre Narbonne et Lézignan, blocage des routes à d'Alès, rassemblement des manifestants au centre de Perpignan. Les manifestations ont commencé dès ce matin dans la région et vont se poursuivre cet après-midi. A Montpellier, le cortège s'est rassemblé à 14h au Peyrou.
 

Par C.Alazet, J.Mériot, A.Chéron et I.Petit-Félix

En réponse à l'appel de la CGT pour une journée de grève interprofessionnelle, des centaines de manifestants étaient dans les rues de la région ce mardi 5 février dès le matin.


Quelles mobilisations ? 

 
Manifestation du 5 février à Perpignan : des Gilets Jaunes rejoignent la CGT place de Catalogne / © Aude Chéron
Manifestation du 5 février à Perpignan : des Gilets Jaunes rejoignent la CGT place de Catalogne / © Aude Chéron


Dans les Pyrénées-Orientales, des centaines de manifestants se sont rassemblés ce matin Place de la Catalone à Perpignan, puis ils se sont dirigés vers le centre-ville et le palais de justice. De nombreux gilets jaunes se sont joints à la manifestation. 
 


Dans l'Hérault, à Montpellier, la manifestation a débuté par un rassemblement cet après-midi à 14h au Peyrou. Environ 400 personnes au début de la manifestation: retraités, jeunes enseignants et gilets jaunes ont manifesté ensemble.
 
Les 1ères images de la manifestation du 5 févier 2019 à Montpellier
Rassemblement à 14h au Peyrou, au centre ville de Montpellier, à l'appel de la CGT, rejointe par les Gilets Jaunes - F3 LR - Joane Mériot

Le cortège s'est ensuite ébranlé en direction de la rue de la Loge.

Petit couac devant la gare selon notre journaliste sur place : Gilets jaunes et CGT ont pris des chemins différents, un groupe est allé du côté droit, l’autre du côté gauche.

Pour la CGT, il y a un parcours déterminé mais pas pour les Gilets Jaunes.

Les forces de l'ordre devant la gare de Montpellier lors du passage de la manifestation du 5 février 2019. / © I.Petit-Félix
Les forces de l'ordre devant la gare de Montpellier lors du passage de la manifestation du 5 février 2019. / © I.Petit-Félix


Dans l'Aude, une opération escargot a lieu depuis ce matin sur l'A61, une centaine de véhicules roule au pas depuis Narbonne et Carcassonne et en direction du siège du Medef à Lézignan-Corbières. 
 


Dans le Gard, malgré les interdictions des manifestations ont eu lieu, de grosses perturbations ont eu lieu notamment à Alès. 
 
 

Quelles revendications ? 

Manifestation du 5 février 2019 : les revendications en une image - Montpellier / © Joane Mériot
Manifestation du 5 février 2019 : les revendications en une image - Montpellier / © Joane Mériot


Dans ces manifestations, des pancartes sur lesquelles on peut lire " stop aux sacrifices qui servent à augmenter vos profits ". Pour beaucoup de manifestants, pour se faire entendre, il est important de faire bloc tous ensemble : 


Nous sommes tous dans la mouise, mais au moins on est ensemble, il n’y a que comme ça que l’on peut y arriver de toute façon. Il n’y a pas d’autres choix, si chacun reste dans sa catégorie on ne peut pas y arriver, lâche un manifestant à Perpignan.


Les principales revendications :  hausse des salaires et davantage de justice fiscale, avec "une augmentation du Smic de 20%, une réforme de la fiscalité par un impôt sur le revenu plus progressif, une TVA allégée sur les produits de première nécessité et un rétablissement de l’ISF, un contrôle et une conditionnalité des aides publiques aux grandes entreprises.



 

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus