Plusieurs millions d'euros pour rénover le centre de Lunel

Le ministre de l'Intérieur était accompagné de la secrétaire d'Etat à la Politique de la Ville, Myriam El Khomri / © Carine Alazet F3 LR
Le ministre de l'Intérieur était accompagné de la secrétaire d'Etat à la Politique de la Ville, Myriam El Khomri / © Carine Alazet F3 LR

Plusieurs millions d'euros vont être débloqués pour rénover le centre ancien de Lunel (Hérault), a annoncé Bernard Cazeneuve, en visite dans la commune. Le ministre de l'Intérieur venait rassurer les Lunellois et réaffirmer le pouvoir de l'Etat dans la lutte contre les filières djihadistes.

Par Valérie Luxey

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, était en visite ce samedi matin à Lunel, en compagnie de la secrétaire d'Etat à la Politique de la Ville, Myriam El Khomri. Lors d'un discours prononcé en clôture de son déplacement, il a annoncé le déblocage de plusieurs millions d'euros, sans en préciser le montant exact, destinés à rénover le centre ancien de la commune.

Des moyens d'ici juin

Ce renouvellement urbain devra s'opérer dans le cadre du futur contrat de ville, qui devra être signé avant le mois de juin 2015 entre la commune, l'Etat et la Région. Sans attendre, un représentant du préfet pour la ville de Lunel devrait être nommé en mars prochain et le budget de la préfecture de l'Hérault dédié à la cohésion sociale devrait être augmenté d'un million d'euros. 

Bernard Cazeneuve : "Aucun sanctuaire pour les terroristes en France"

C'est dans le centre ancien de Lunel qu'a eu lieu le 27 janvier dernier un vaste coup de filet visant une supposée filière djihadiste. 5 personnes ont été mises en examen dans ce dossier piloté par le Parquet anti-terroriste de Paris. Dans l'Hérault, ce samedi, jour anniversaire des attentats contre Charlie Hebdo, Bernard Cazneneuve a précisé qu'il "n'y aura aucun sanctuaire pour les terroristes en France tant que ce gouvernement sera au pouvoir", ajoutant : "Il n'y aura jamais de place en France pour l'antisémitisme ou le racisme anti musulman", car "ce qui fait la violence, c'est l'ignorance". 
Bernard Cazeneuve vient rassurer les Lunellois
Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, est venu à Lunel, assurer la population de son soutien après le coup de filet anti-djihadiste du 27 janvier et le décès de 6 jeunes de la commune partis faire le djihad.

Le ministre et la "tragédie" lunelloise

Et le ministre d'ajouter : "Cette ville de Lunel est confrontée à une tragédie. Des jeunes qui ont grandi ici, et qui partent animés par un leurre, la violence. Je veux vous dire la très grande fermeté du gouvernement et sa volonté de combattre le terrorisme". Voici un extrait du discours du ministre de l'Intérieur, auquel ont assisté nos reporters à Lunel, Carine Alazet et Nicolas Chatail.
L'essentiel du discours de Bernard Cazeneuve à Lunel
En clôture de sa visite à Lunel (Hérault), ville dont 6 jeunes sont morts au djihad, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a déclaré qu'il n'y avait "aucun sanctuaire pour les djihadistes en France". Il a réaffirmé la détermination du gouvernement à combattre ce phénomène et a voulu rassurer les Lunellois.


A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus