Cet article date de plus de 3 ans

Procès Merah : la maman de Myriam Monsonégo a “confiance en la justice”

Yaffa Monsonégo s’est exprimée pour la première fois depuis la mort de sa fillette en mars 2012. Alors que le verdict du procès Merah est attendu ce jeudi, elle a déclaré sur BFM TV être confiante en la justice française.

Myriam Monsonégo
Myriam Monsonégo
Silencieuse dans les médias depuis le 19 mars 2012, jour de la mort de la petite Myriam, 8 ans, abattue par Mohamed Merah dans la cour de l’école juive Ozar Hatorah de Toulouse, la famille de la petite fille a choisi de prendre la parole alors que le verdict au procès des complices du terroriste est attendu ce jeudi.

Yaffa Monsonégo

Yaffa Monsonégo, la maman de Myriam, a accordé une interview à nos confrères de BFM TV.
Il y raconte notamment qu’avec son mari, directeur de l'école Orh Torah (ex-Ozar Hatorah), elle n’a pas eu la force de venir au procès.

Et puis elle revient, la voix faible, sur ce lundi matin tragique.

C’est comme si on nous avait coupé un pied, on ne peut pas marcher.


"Ce lundi, explique-t-elle, c’est la seule fois que je l'ai laissée partir avec son père à l'école. Je lui ai dit au revoir et je ne savais pas que c’était la dernière fois"

Je fais confiance à la justice française et j’espère qu’il vont faire leur travail mais moi ça va pas me ramener ma petite


Avant de conclure : "Je ne veux pas qu’on les oublie. C’est pas le nom des assassins, c’est ceux des victimes dont il faut se souvenir".

Le verdict du procès est attendu jeudi dans la soirée. L’avocate générale a demandé les peines maximum : la réclusion criminelle a perpétuité pour Abdelkader Merah et 20 ans de prison pour Fettah Malki.

La défense d’Abdelkader Merah, emmenée par Eric Dupond-Moretti a réclamé l’acquittement de son client.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire merah justice société faits divers