Pyrénées : des avalanches attendues, 4 départements d’Occitanie placés en vigilance orange

Publié le Mis à jour le

En Occitanie, les départements de la Haute-Garonne, des Hautes-Pyrénées, de l’Ariège et des Pyrénées-Orientales ont été placés en vigilance orange en raison de nombreuses avalanches attendues dès aujourd'hui à 16h jusqu'à demain vendredi 10 décembre.

La perturbation aborderait la chaîne des Pyrénées par l’ouest. Sont attendues des précipitations intensifiées, avec un cumul allant de 50 à 100 mm, qui auront pour conséquence de provoquer de nombreuses avalanches de neige humide "de grande à très grande taille", détaille Météo France.

Risque maximal d'avalanche

Tous les massifs des Pyrénées – excepté celui de la Cerdagne-Canigou – sont concernés. Une activité avalancheuse "atypique aussi tôt dans la saison hivernale", selon les prévisions, devrait démarrer dès ce jeudi à 16h et provoquer des coulées sur les routes et des dégâts sur les infrastructures de montagne jusqu’à 2 300 mètres d’altitude.

Jusqu'au vendredi 10 décembre au soir, le risque d'avalanche est maximum pour les massifs de la Haute-Bigorre et d'Aure-Louron (Hautes-Pyrénées) mais aussi dans le Luchonnais (Haute-Garonne), le Couserans et la Haute Ariège (Ariège), et le Capcir-Puymorens (Pyrénées-Orientales), selon Météo France

Plusieurs routes fermées

En raison de ces fortes chutes de neige et du risque d'avalanche, de nombreuses routes de montagne sont fermées. 

Les accès à aux stations Barèges Tournaboup, La Mongie et Luz Ardiden sont impossibles. La circulation est également interdite vers le tunnel d’Aragnouet Bielsa pour l’accès en Espagne.

Fermés depuis le début de la semaine, les cols d’Aspin et d’Azet restent toujours inaccessibles.

Sur les routes de montagne ouvertes, les conditions de circulation sont difficiles. La neige sur la chaussée nécessite les équipements spéciaux (chaines ou pneus neige) pour parvenir à progresser.

Prudence même en basse altitude

Ces deux dernières semaines, la neige a fait son apparition précocement dans les Pyrénées et reste ainsi "épaisse et instable" compte-tenu des températures, selon Météo France. Le manteau neigeux devrait donc être facilement emporté par les précipitations – y compris à basse altitude.

Le phénomène devrait s’atténuer dès demain vendredi 10 décembre midi mais la préfecture invite chacun à rester très vigilant, respecter les consignes de sécurité et éviter au maximum de se rendre en montagne.