Coronavirus : les stations de de ski des Neiges Catalanes limitent la casse pour les vacances de Noël

Décidément ces vacances de Noël 2020 resteront hors normes ! Privées de remontées mécaniques pour cause de crise sanitaire, les stations de ski catalanes s’attendaient à une catastrophe économique mais le naufrage a été évité : la fréquentation n'a chuté que de 30% par rapport à l'an dernier.

Faute de remontée mécaniques, raquettes, ski de fond et de randonnée ont connu un grand succès dans les stations des neiges catalanes où les clients étaient quand même au rendez-vous pour les vacances de Noël.
Faute de remontée mécaniques, raquettes, ski de fond et de randonnée ont connu un grand succès dans les stations des neiges catalanes où les clients étaient quand même au rendez-vous pour les vacances de Noël. © Station nordique du Capcir

Enfin une bonne nouvelle ! Dans les Pyrénées-Orientales, les professionnels de la montagne s’attendaient à subir un désastre économique lors les fêtes de fin d'année, il n’en a rien été !

 

Nous avons été agréablement surpris lors de ces vacances avec un taux de fréquentation de 70% pour l’ensemble des neiges catalanes !

Michel Poudade, président des Neiges Catalanes

Selon le maire des Angles, dont la commune possède beaucoup de résidences secondaires, "beaucoup de gens sont montés de la plaine, ils avaient besoin de souffler".

Résultat : nombre de commerçants comme les commerces de bouche, les loueurs, les magasins de vêtements s’en sont bien sortis. L’argent d’habitude alloué aux forfaits a été dépensé sur place.  

En témoigne Séverine, une vacancière interrogée sur place par notre équipe de France 3 Pays Catalan. Pendant ses vacances, elle a mutliplié les activités : 

On a fait une randonnée en raquettes, on a construit un igloo, on a fait du chien de traîneau…

Une vacancière dans les Pyrénées-Orientales

"On va tirer notre épingle du jeu cette année grâce aux activités comme la luge, le ski nordique et autres.Contrairement aux autres massifs où l’on ne peut faire que du ski de descente,  nous avons la chance d’avoir ces plateaux ouverts qui permettent vraiment de pratiquer de nombreuses activités" affirme encore en souriant Michel Poudade.

Le ski de randonnée explose

Chez les loueurs de matériel, le ski de randonnée a connu un énorme succès. Dans sa boutique des Angles, Michel Bataille ne savait plus où donner de la tête pour répondre à la demande, ses 32 paires de ski de rando furent prises d’assaut pendant toute la durée des vacances.

Même son de cloche chez le musher qui propose des balades en chien de traîneaux, lui aussi a passé les vacances à refuser du monde ! 

Pas d'effet Covid sur la fréquentation pour la station nordique du Capcir, seule station des Neiges Catalanes qui ne compte aucune remontées mécaniques. Là, les vacances de Noël furent identiques à celles de l'an passée.
Pas d'effet Covid sur la fréquentation pour la station nordique du Capcir, seule station des Neiges Catalanes qui ne compte aucune remontées mécaniques. Là, les vacances de Noël furent identiques à celles de l'an passée. © Station nordique du Capcir

Davantage de clients français à la station nordique du Capcir

Grâce aux chutes de neige, la station Nordique du Capcir a pu ouvrir la première semaine des vacances et quelques jours lors de la seconde. La station, qui n'a pas de remontées mécaniques sur ses différents sites, n’a pas été touchée par la crise sanitaire.

Là, les vacanciers ont pu chausser des ski de fond et profiter des quelque 50 kilomètres de pistes dédiés à cette pratique qui fait partie intégrante des sports d'hiver.

 

Nous avons eu plus de Français que d’habitude mais mois d’Espagnols, de ce fait nous avons eu une fréquentation à 100%, identique à celle de l’an passé.

Eugène Ramis, chargé de la communication de la station nordique. 

Pas d’imprudence en ski de randonnée  

Coté sécurité, là aussi, les nouvelles sont bonnes. Nombre de professionnels s’attendaient à avoir des soucis avec les débutants qui se sont repliés sur le ski de randonnée. Il n’en fut rien.

On s’attendait à voir pas mal de gens se perdre en montagne et devoir leur porter secours mais les vacanciers sont restés prudents ! Même ceux qui ont fait des balades en raquettes sont restés sur les pistes.

Julien Fauvet, CRS Montagne           

Bref, en montagne, là au moins, l’année 2021 s'annonce de bon augure !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
neige météo noël événements sorties et loisirs covid-19 santé société crise économique économie