• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pyrénées-Orientales : certains secteurs impactés par des restrictions d'eau

Sur certaines plages des Pyrénées-Orientales, il est interdit désormais de prendre des douches afin d'économiser l'eau douce. / © François Puakavaze/ FTV
Sur certaines plages des Pyrénées-Orientales, il est interdit désormais de prendre des douches afin d'économiser l'eau douce. / © François Puakavaze/ FTV

L'été n'est pas encore là mais les habitants des Pyrénées-Orientales sont déjà soumis à des restrictions d'eau. Laver sa voiture, irriguer ou encore remplir sa piscine est limité voire interdit. Explications.

Par Mary Sohier

Sur certaines plages des Pyrénées-Orientales, les douches pour se dessaler sont désormais interdites. La saison touristique estivale 2019 a, à peine, commencé que la préfecture a déjà mis en place un plan de restriction de l'eau dans plusieurs secteurs, ce mercredi 12 juin. "En début d'année, il n'y a quasiment pas eu de pluviométrie et les stocks de neiges étaient très faibles", justifie Nicolas Rasson, chef du service eau et risque.

Le nord du littoral est particulièrement touché

Dans les Aspres, la vallée du Tech et le nord du littoral, les nappes phréatiques sont à un niveau particulièrement bas. Dans un communiqué, les experts invitent donc à "limiter certains usages non essentiels satisfaits à partir des ressources qui sont dans les situations les plus tendues". Les agriculteurs doivent aussi réduire leurs irrigations de 25 à 50 % suivant les secteurs.
 
 

À Argèles-sur-mer, on anticipe

Dans des communes pas encore touchées par les restrictions de la préfecture, on prend les choses en main. À Argelès-sur-mer, plus de douches non plus sur la plage, mais ici c'est une décision de la municipalité

C'est indécent de rincer des râteaux, des pelles, des tonds et dans un même temps, de limiter l'utilisation d'eau pour les agriculteurs.
Antoine Parra, maire (DVG) d'Argelès-sur-mer

Les baigneurs ne sont pas seuls à devoir faire attention, le lavage des voitures, l'arrosage des pelouses et le nettoyage des trottoirs sont aussi concernés.

Ces prises d'initiatives se multiplient dans le département. En 2018 déjà, la commune de Torreilles avait été la première des Pyrénées-Orientales à supprimer les douches sur les plages. Cette décision écologique se veut aussi économique car la ville a pu faire réduire sa facture annuelle de 5 000 euros.
 
 

Sur le même sujet

Hérault : l'école de Montblanc près de Béziers occupée par des parents d'élèves

Les + Lus