Collioure : la saison touristique démarre tout doucement

Après un mois de mai pluvieux, les professionnels du tourisme commencent à retrouver le sourire dans les Pyrénées-Orientales. Les carnets de commandes se remplissent petit à petit.
Collioure - Pourtant très touristique la ville a perdu 20% de ses habitants entre 2012 et 2017 - 07.01.20
Collioure - Pourtant très touristique la ville a perdu 20% de ses habitants entre 2012 et 2017 - 07.01.20 © PhotoPQR/L'Indépendant/Maxppp
L'été semble enfin vouloir montrer son bout de nez. À Collioure, dans les Pyrénées-Orientales, après un mois de mai compliqué, les terrasses font le plein et les restaurateurs retrouvent le sourire. "Ça a été un mois désastreux. Il y a eu énormément de pluie. On commence à sortir la tête de l'eau", raconte Pascal Agnès. Discours identique du côté des activités nautiques comme l'explique Patrice Marin, loueur de jet-skis: "En mai, il y a eu 22-23 jours de tramontane. La température de l'eau ne montait pas." De quoi décourager beaucoup de touristes.

Un calendrier peu favorable

Les professionnels de l'hôtellerie ont, eux aussi, ressenti cette traversée du désert. Pour Yann Maric, directeur de camping, le calendrier 2019 y ait pour beaucoup : "Les jours fériés tombaient en pleine semaine. Les ponts n'ont pas été pris." 

Des restrictions d'eau sur certains plages

La préfecture des Pyrénées-Orientales a, déjà, mis en place un plan de restriction de l'eau dans plusieurs secteurs du département, ce mercredi 12 juin. C'est notamment le cas dans les Aspres, dans la vallée du Tech et sur le nord du littoral où les nappes phréatiques sont à un niveau particulièrement bas. Lles experts invitent donc à "limiter certains usages non essentiels satisfaits à partir des ressources qui sont dans les situations les plus tendues". Prendre une douche sur la plage, laver sa voiture, irriguer ou encore remplir sa piscine est limité voire interdit. En 2018, la commune de Torreilles avait été la première des Pyrénées-Orientales à supprimer les douches sur les plages. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie environnement société mer sorties et loisirs finances méditerranée écologie