Colère des agriculteurs catalans : manifestation à Figueres, l'AP7 coupée en Catalogne, l'A9 fermée au sud de Perpignan

Depuis ce mardi matin, les agriculteurs catalans bloquent l'accès à l'autoroute AP7 à Gérone et Figueres en direction de la France. La circulation est totalement coupée sur cet axe. Par mesure de prévention, le trafic autoroutier a été suspendu en France sur l'A9 entre Leucate et la frontière avec l'Espagne dans le sens nord-sud.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Les agriculteurs catalans sont à nouveau mobilisés à l'appel des principaux syndicats agricoles espagnols.

Avec des centaines de tracteur, ils bloquent les accès à l'autoroute depuis la Nationale 2 et l'AP7 elle-même à Figueres, Pontos et à Gérone. À certains endroits, ils ont installé des bottes de paille, des pneus et des branchages sur les voies de circulation.

Les paysans catalans en colère

Cette mobilisation, à l'appel notamment du syndicat catalan "Unió de Pagesos", entend dénoncer entre autres la concurrence jugée "déloyale des importations" venant de pays non-membres de l'Union européenne et une bureaucratie et des normes que les agriculteurs estiment trop lourdes.

Le problème, c'est que l'Europe et le gouvernement espagnol ne répondent pas aux difficultés réelles que nous avons au quotidien. Une loi homogène dans l'UE ne sert à rien. Les agriculteurs du Nord et ceux du Sud de l'Europe ont des réalités très différentes.

Joan Caball, coordinateur national d’Unió de Pagesos

Syndicat agricole majoritaire en Espagne

Et il ajoute au micro de France 3 Pays catalan : "les importations agricoles du Maroc détruisent notre agriculture, ils n'ont pas les mêmes règles et obligations que nous dans l'Europe". Ils dénoncent une concurrence déloyale toujours plus forte, des pays hors UE.

Même argumentaire pour Vanessa Rodriguez, agricultrice originaire de la Montagne noire, productrice d'huile d'olive bio à Borrassa, près de Figueres : "On ne peut pas être compétitif par rapport aux produits qui viennent d'Afrique. Les coûts de production sont différents et les normes phytosanitaires aussi. Les produits interdits en Europe ne le sont pas au Maroc. Et puis, il y a la bureaucratie qui est insoutenable".

Pour protester, des camions de fruits et légumes en provenance du Maroc ont été vidés sur l'autoroute. La banque alimentaire de Gérone est sur place pour récupérer les denrées saisies.

Les agriculteurs espagnols sont mobilisés depuis le 1er février. Lundi, des milliers d'entre eux ont manifesté dans le centre de Madrid où ils sont de nouveau entrés en tracteur.

La nuit dernière dans l'Hérault, la Coordination rurale a mené plusieurs opérations coup de poing.

Radars bâchés, devantures d'une grande surface taguées, tout comme celles du Crédit Agricole à Béziers et Montpellier. Les sièges de la MSA et de France Agrimer n'ont pas été épargnés.

Enfin, un acte de vandalisme non revendiqué paralyse la circulation des trains entre Béziers et Bédarieux. Le trafic est interrompu jusqu'à midi.

L'A9 fermée mardi et mercredi entre Perpignan et l'Espagne

Conséquence du mouvement social des agriculteurs espagnols, l'autoroute A9 dans le sens Nord-Sud est bloquée au niveau de la grande barrière de péage du Boulou depuis ce mardi 8h.

Les poids lourds circulant dans le sens Nord-Sud seront stockés sur l'autoroute A9 à partir de Leucate et jusqu’au Boulou, sans possibilité de sortir de l'A9, dont toutes les sorties sont fermées dans ce même sens.

Les véhicules légers empruntant le sens Nord-Sud devront obligatoirement quitter l’A9 via la sortie 40 à Leucate. Faute de respecter cette obligation, les automobilistes se trouveront bloqués dans la zone de stockage.

La petite barrière du Boulou, en revanche, sera fermée en entrée comme en sortie.

Le réseau secondaire (RD115, RD900, RD914, RD66 – ex RN116) est interdit d’accès aux poids lourds pour ne pas paralyser le trafic sauf desserte locale.

Deux autres passages frontaliers sont ciblés par les paysans catalans, en Cerdagne à Puigcerdà (N116 et N20 vers Bourg-Madame et l'enclave de Llivia) et en Vallespir la D.115 entre Prats-de-Mollo et Mollo en Catalogne, au niveau du Col d'Ares et de la C-38.

Les camions stockés entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales

Pour éviter des embouteillages monstres, sur l'A9 et l'A61, comme ce fut le cas les 13 et 14 février derniers, les préfectures de l'Aude et des Pyrénées-Orientales ont décidé d'anticiper la fermeture du trafic autoroutier sur la partie catalane.

D'où la fermeture de l'A9 après la sortie N°40 à Leucate en direction de Perpignan et du Boulou. Et le stockage des camions sur le même secteur ou leur déviation vers l'A61 à Narbonne en direction de Carcassonne et Toulouse.